Devenir propriétaire en 2018: à quoi faut-il s'attendre?

Derrière chaque emprunt se cache un taux d'intérêt. En 2017, de nombreux prêts ont été accordés sous la barre des 2%. La situation conjoncturelle mondiale semble s'améliorer. Si les taux les plus bas semblent derrière nous, les conditions en 2018 resteront très intéressantes.

En 2018, les taux d'intérêt augmenteront au maximum de 0,3%, c'est très peu!

"En 2018, nous sommes dans un univers de légère hausse des taux. Si l'on regarde l'emprunt belge à dix ans, qui est une référence sur pas mal de produits dont certains types de crédits hypothécaires, on s'attend à une hausse de l'ordre de 0,3% d'ici la fin de l'année. Cela reste faible et donc historiquement bas. Les taux variables pourraient connaître, eux, une très légère hausse ou même aucune. Il ne faut pas oublier que la Banque centrale européenne, qui essaye de piloter les taux d'intérêt, constate que la situation économique s'améliore. Cependant, elle va prendre son temps avant de faire remonter les taux" explique Philippe Ledent, économiste chez ING.

Des droits d'enregistrement réduits en Wallonie

Pour faciliter l'achat en 2018, trois nouveautés sont à noter en Wallonie. Elles concernent toutes des réductions de droits d'enregistrement.

Il y a d'abord les acquéreurs d'un premier bien. Que la maison soit modeste ou plus imposante, 20.000 euros ne seront pas taxés. Les 6% ou 12,5% de droits d'enregistrement ne s'appliquent pas. II s'agit donc d'un cadeau wallon de 1200 à 2500 euros.

Ensuite, une nouveauté intéressera plutôt les investisseurs. Auparavant, les droits d'enregistrement lors de l'achat d'un troisième bien augmentait à 15%. Ce système prend fin. Désormais, le taux restera à 12,5%.

Enfin, il y a l'achat de biens en viager. Là, l'imposition passe de 12,5 à 6%.

En résumé, en 2018, la Wallonie impose moins, notamment pour une première habitation. Les taux d'intérêts pour un emprunt devraient rester bas. Encore faut-il pouvoir se permettre le luxe de devenir propriétaire...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK