Deux sites belges bientôt ajoutés à la liste du label européen du patrimoine culturel?

Deux sites belges bientôt ajoutés à la liste du label européen du patrimoine culturel?
2 images
Deux sites belges bientôt ajoutés à la liste du label européen du patrimoine culturel? - © Tous droits réservés

L’année européenne du patrimoine culturel démarre dans quelques jours. Le lancement sera très officiellement fait le 7 décembre prochain à Milan. Le patrimoine culturel comprend les monuments, les sites, les traditions populaires, les collections gérées par les musées ou encore les archives.  Une année européenne va se traduire par différentes actions dans tous les pays de l’UE. L’une de ces initiatives sera de valoriser ce qu’on appelle le label européen du patrimoine culturel. De quoi s'agit-il?

Ce label a été lancé il y a quelques années pour renforcer l’identité européenne par le patrimoine. La commission a sélectionné une série de sites dans l’ensemble de l’Union européenne. Ces lieux racontent l’histoire commune de l’Europe, ses idéaux, ses valeurs, son histoire. Depuis 2013, il y a 29 sites répartis dans une quinzaine de pays. Citons par exemple le centre antique d’Athènes, par exemple, ou encore l’abbaye de Cluny en France.

Mundaneum à Mons

En Belgique, un seul site est labellisé. Il s'agit du Mundaneum à Mons, espace d’exposition, d'éducation et surtout d’archives. Le Mundaneum est une idée un petit peu folle, voire utopique, lancée à la fin du XIXe siècle par ses deux fondateurs : Paul Otlet et Henri La Fontaine. L’idée était alors de rassembler, de collecter dans un seul et même lieu toutes les connaissances universelles.

Pour l'époque, c'était un sacré défi très novateur et très progressiste. D’ailleurs, Otlet et La Fontaine étaient deux pacifistes convaincus. L’idée de ce projet était de faire régner la paix par la culture et par la connaissance partagée. Ils ont eu beaucoup d’idées, beaucoup de projets et l’une de leurs réalisations sera ce fameux répertoire bibliographique universel.

Il s'agit d'un répertoire riche de 15 000 tiroirs et de millions de fiches papier. C’était un outil qui renseignait sur les publications de tous les temps, de tous les pays, sur toutes les matières , c’était en quelque sorte l’Internet papier de l’époque, un moteur de recherche papier.

Une image de marque

Ces meubles fichés sont aujourd’hui intégrés dans la scénographie du Mundeneum, qui est en partie signée par François Schuiten. Ces meubles sont tout simplement spectaculaires grâce à leur beauté décorative, par leur ingéniosité, par les heures de travail qu’ils ont nécessité et bien sûr par la somme des connaissances qu’ils incarnent.

Ce label apporte à une institution comme le Mundaneum une image de marque, de la reconnaissance bien sûr pour la qualité du lieu, pour la qualité du travail des collaborateurs qui y travaillent, une valeur symbolique sur le plan européen. C’est reconnaître, quelque part, que l’Europe a commencé à Mons, au Mundaneum, avec ce laboratoire de paix par la culture.

Cela amène aussi certaines obligations, comme celles de faire vivre le label, de mener des actions bilatérales avec les autres sites labellisés — il y en a 29 au total, je le rappelle — et c’est une liste qui n’est pas fermée.

De nouveaux sites sur la liste?

Elle va même s’agrandir, nous dit-on, dans les prochains jours, voire les prochaines semaines, et il se pourrait que ça soit une bonne nouvelle pour la Belgique. Il est en effet question que deux autres sites belges rejoignent cette liste.

On parle de l’ancien palais du Coudenberg à Bruxelles et l’ancien site de charbonnage du bois du Cazier à Marcinelle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK