Deux personnes en permanence dans le cockpit: quelles sont les normes?

Faut-il deux personnes en permanence dans le cockpit? (illustration)
Faut-il deux personnes en permanence dans le cockpit? (illustration) - © Archive ADEK BERRY - BELGAIMAGE

Après la catastrophe de l’Airbus A320, les compagnies aériennes vont-elles changer les procédures, notamment la présence en permanence de deux personnes dans le cockpit ? Des compagnies norvégienne et islandaise ont déjà annoncé ces changements qui seront d’application très rapidement. La Fédération allemande du secteur aérien dit vouloir imposer aussi cette règle à l'avenir. Aux États-Unis cette réglementation était déjà d'application. Qu’en est-il chez nous ?

Il n’y a - à l’heure actuelle - aucune règle en la matière en Europe. L’Agence européenne de la sécurité aérienne va peut-être édicter de nouvelles règles après le crash de l’A320 de Germanwings en France. En attendant, chez nous, les compagnies aériennes suivent les procédures les plus adéquates, nous dit-on.

Chez Ryanair on exige la présence de deux membres d’équipage dans le cockpit - à tous les stades du vol. Si le pilote doit - par exemple - s’absenter pour se rendre aux toilettes, le chef de cabine doit alors rejoindre le cockpit.

EasyJet et Thomas Cook ont quant à eux pris la décision d’imposer dès aujourd’hui le même type de règles. La compagnie Jetairfly estime qu’il est prématuré pour l’instant de prendre une quelconque décision.

 

Œilleton et caméra

Enfin, chez Brussels Airlines on nous dit que ce n’est pas encore la règle. La compagnie attend de voir ce que vont dire les autorités européennes. Elle précise toutefois - et cela d’autres compagnies le disent aussi - que sur les appareils les moins récents (qui ne disposent pas d’une caméra pour voir à l’extérieur de la cabine de pilotage), mais qui ont un œilleton, la règle veut qu’il y ait en permanence deux membres d’équipage.

Quoi qu’il en soit, chez Brussels Airlines, on rappelle que l’on peut toujours améliorer les procédures, et tirer des leçons quand des évènements tragiques surviennent. Mais on ne pourra probablement jamais exclure à 100 % des drames comme ceux de l’avion de la Germanwings.

A. L. avec M. Allo

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK