Deux femmes belges originaires de Bruxelles et Vilvorde enlevées en Syrie?

Qui sont-elles? Le ministère des affaires étrangères dit les avoir identifiées et avoir connaissance de leur présence là-bas. Mais il ne confirme pas leur enlèvement et tente de recouper cette information.

Une mineure de 16 ans

Ces deux jeunes femmes figurent parmi ces quelque 200 jeunes Belges partis combattre en Syrie. Elles s’y trouvent depuis plusieurs mois déjà. L'une serait une mineure de 16 ans originaire de Vilvorde et l'autre serait Bruxelloise. Leurs proches ont été alertés hier par un appel téléphonique inquiétant passé depuis la Syrie, leur annonçant dans un premier temps leur décès, puis leur enlèvement.

Victimes d’un conflit entre deux groupes

Les deux jeunes femmes auraient fait les frais des conflits qui oppose des groupes de djihadistes. Les jeunes femmes auraient rejoint les rangs des djihadistes les plus extrêmistes: l'État islamique en Irak et au Levant qui se réclame d'Al-Qaida et en conflit avec pratiquement toutes les autres factions rebelles.

Un autre Belge serait mort en Syrie. L'homme un Bruxellois d'une trentaine d'années aurait rejoint le même groupe rebelle radical. Selon le Vif/L'express il avait quitté la Belgique après avoir vu dans les infos du soir des photos d'enfants massacrés sous les décombres.

Radia Sadani

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK