Des troupes américaines vont traverser la Belgique, notamment via Anvers

Des troupes américaines vont traverser la Belgique, notamment via Anvers
Des troupes américaines vont traverser la Belgique, notamment via Anvers - © Tous droits réservés

L'armée belge ne participera pas "activement" au vaste exercice des forces américaines destiné à tester au printemps l'acheminement de renforts militaires en Europe dans le contexte de l'Otan mais elle coordonnera le passage des troupes et de leur matériel, principalement via le port d'Anvers, selon le ministère de la Défense.

Cet exercice, baptisé Defender 2020 (DEF 20), rassemblera en avril et mai prochains 37.000 soldats originaires des Etats-Unis et des 18 pays alliés. 20.000 militaires seront déployés à partir des Etats-Unis et rejoindront 9.000 GI's basés en Europe. Il nécessitera l'acheminement de quelque 20.000 pièces d'équipement depuis les Etats-Unis vers plusieurs ports européens, dont Anvers, selon le Pentagone.

"La Défense ne participe pas activement à l'exercice Defender 2020 mais l'état-major de la Défense participe activement à la planification opérationnelle, en étroite collaboration avec les autres SPF (Services publics fédéraux) - Mobilité et Douanes notamment -, en coordonnant le déploiement de divers services qui aideront les Américains au débarquement et aux mouvements vers leurs destinations finales", a expliqué mercredi le ministre de la Défense, Philippe Goffin (MR), en commission de la Chambre.

Selon lui, "le plus grand défi est de sortir toutes les colonnes du port d'Anvers sans trop impacter la circulation".

Les mouvements se feront ainsi principalement de nuit et seront encadrés par le Movement Control Group (MCG, une unité basée à Peutie et qui organise, coordonne et contrôle les transports militaires de personnel et de matériel, qu'ils soient routiers, ferroviaires ou maritimes, ndlr) et la police militaire, a précisé M. Goffin.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK