Des travaux de construction qui tournent mal : ça n'arrive pas qu'aux autres

Un chantier de construction ou de rénovation peut tourner au cauchemar: malfaçons, retard, suppléments de prix incessants, l'entrepreneur qui ne répond plus, etc. Et cela peut arriver à tout le monde. C'est la triste histoire de Jean-Pierre qui, atteint de sclérose en plaques, a été contraint de déménager !

A cause de sa maladie, Jean-Pierre devait réaménager son pavillon mais rien n'a été fait dans les normes. Le chantier a même été abandonné et le propriétaire, en chaise roulante, ne peut même plus sortir de chez lui. 

Pas besoin d'être un architecte pour se rendre compte de l'erreur. En passant la grille, on réalise très vite que quelque chose s'est mal passé dans les travaux de cette maison.

Ceux-ci auraient dû être achevés en septembre mais Jean-Pierre a eu la malchance de tomber sur un entrepreneur particulièrement incompétent. Toit abimé, châssis non conformes, fosse septique mal installée : les travaux se sont vraiment mal passés ! Il a donc fallut les refaire. Mais la cerise sur le gâteau, c'est l'accès au bâtiment...

Quant à l'architecte, il n'a jamais remis les pieds chez son client.

Pour l'heure, l'entrepreneur a tout simplement abandonné le chantier et Jean-Pierre a fini par prendre un avocat. Un action au pénal pourrait même être intentée pour infractions à la législation, voire escroquerie. Si l'entrepreneur ne répond pas, on est bloqué pour intenter une action en justice.

A quoi faut-il faire attention quand on s'engage avec un entrepreneur ?

Dans le cadre de travaux de rénovation, il faut une description détaillée des travaux. Le délai d'exécution doit être clairement indiqué : date de début et de fin des travaux. Il faut également prévoir des intérêts pour les indemnités de retard.

Il faut aussi décider si on veut un forfait ou un travail en régie. Un forfait est un montant global qui est censé reprendre l'ensemble du travail à condition qu'il soit décrit et qu'il soit clair dans le contrat. Un travail en régie est un travail dans lequel vous payez, d'une part, les fournitures utilisées par l'entrepreneur et, d'autre part, vous payez les heures de travail. Si vous optez pour cette deuxième possibilité, il faut être sûr que l'entrepreneur soit productif.

L'acompte ne doit pas être trop élevé. Il faut aussi pouvoir négocier avec l'entrepreneur.

Quel est le truc pour dénicher l'entrepreneur fiable ?

Il faut se rendre sur le site du SPF Économie pour voir s'il fait partie de la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). Pour connaitre sa santé financière, il faut se rendre sur le site de la Banque Nationale. Cela est aussi intéressant de demander autour de soi.

Infos utiles sur :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK