Des téléphones dans les prisons de Jamioulx et Hasselt

La mesure pourrait être étendue aux autres prisons belges dès l'automne
La mesure pourrait être étendue aux autres prisons belges dès l'automne - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Les prisons de Jamioulx et de Hasselt ont équipé leurs cellules de téléphones depuis ce week-end. L'objectif est que toutes les prisons belges fassent de même d'ici l'automne, d'après les édition de mercredi des journaux Mediahuis.

De cette façon, les détenus peuvent appeler depuis leur cellule à un tarif préférentiel de 0,11 centimes par minute.

Selon le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), cette nouveauté offre "un environnement plus sûr au personnel pénitentiaire".

"Le détenu bénéficie également de davantage de liberté et peut téléphoner quand il le souhaite, avec à la clé moins de frustration et davantage de chances de réintégration" dans la société, souligne-t-il.

Les numéros composés par les détenus sont enregistrés et peuvent être bloqués par la direction des établissements.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK