Des téléphones dans les prisons de Jamioulx et Hasselt

Les prisons de Jamioulx et de Hasselt ont équipé leurs cellules de téléphones depuis ce week-end. L'objectif est que toutes les prisons belges fassent de même d'ici l'automne, d'après les édition de mercredi des journaux Mediahuis.

De cette façon, les détenus peuvent appeler depuis leur cellule à un tarif préférentiel de 0,11 centimes par minute.

Selon le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), cette nouveauté offre "un environnement plus sûr au personnel pénitentiaire".

"Le détenu bénéficie également de davantage de liberté et peut téléphoner quand il le souhaite, avec à la clé moins de frustration et davantage de chances de réintégration" dans la société, souligne-t-il.

Les numéros composés par les détenus sont enregistrés et peuvent être bloqués par la direction des établissements.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK