Des sacs en plastique biodégradable toujours intacts après trois ans dans de l'eau de mer

Capture d'écran d'une vidéo de l'université de Plymouth
Capture d'écran d'une vidéo de l'université de Plymouth - © Tous droits réservés

Le plastique n'a plus vraiment bonne presse pour le moment, à cause de la pollution qu'il engendre. Le sac plastique jetable sera interdit dans la grande distribution à Bruxelles et en Wallonie à partir du premier mars 2020. Il n'y est déjà plus très présent, remplacé par des sacs en coton ou en plastique biodégradables, pour emballer les légumes par exemple. 

Or, selon une étude publiée par des scientifiques de l'université de Plymouth dans la revue Environmental Science and Technology, ces sacs ne se dégradent pas si vite qu'annoncés. 

Les chercheurs ont testé cinq sortes de sacs différents, en les plaçant durant trois ans sous terre, dans de l'eau de mer et à l'air libre. Résultat: les sacs biodégradables étaient toujours capables de transporter des courses après trois ans sous terre ou de l'eau de mer... 

Le professeur Richard Thompson en conclut que "les matériaux testés ne présentaient aucun avantage cohérent, fiable et pertinent dans le contexte de la pollution des Océans".

Archives : Soir Première 06/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK