Des réflecteurs pour protéger les animaux en forêt

RTBF
RTBF - © RTBF

Comment protéger les animaux en forêt et les empêcher de traverser la route, ce qui est dangereux pour eux et pour les automobilistes ? La Région flamande a installé des réflecteurs le long d'une route en forêt de Soignes.

Les reflets effraient  les animaux et les maintiennent à distance.

Ces réflecteurs sont un dispositif mis au point en Allemagne, il y a plus de 30 ans, et testé à l'époque dans la région de Malmedy. La Région bruxelloise va prolonger ce dispositif sur une partie de son territoire.

Nous sommes sur le tronçon de la rue du Bois, qui relie Hoeilaart à Rhode-Saint-Genèse, à travers la forêt de Soigne. L'agence flamande Nature et forêt y installe actuellement 200 miroirs. Il s'agit en fait de réflecteurs, montés sur des potelets de 80 cm de haut, installés en bordure de la route et qui renvoient la lueur des phares des véhicules dans la forêt, saisissant ainsi l'animal, qui prend soudainement la lumière dans les yeux, hésite et ne traverse pas au moment où il y a un véhicule qui passe.

Mais pourquoi installer ces réflecteurs à cet endroit alors qu'il y a d'autres routes, comme le ring, qui traversent la forêt ? Patrick Uwijn, de l'administration Natuur en Bos : "C'est que précisément sur cette route il y a régulièrement beaucoup d'animaux qui sont victimes d'accident et qui meurent. Cela tient à la situation de cette route, étroite, qui serpente en forêt mais cela dépend aussi de la densité du trafic. Le ring autour de Bruxelles est très fréquenté et très large. Les animaux ne le traversent qu'en d'extrême d'urgence."

Plus loin cette route entre en Région bruxelloise, sur le territoire d'Uccle, où le même dispositif est prévu dans les prochains mois.

Ce tronçon de 3 km, entre Groenendaal et Uccle est en cours d'aménagement. C'est un tronçon où l'on a enregistré, l'an dernier, une quinzaine d'accident impliquant directement des chevreuils et des sangliers, un chiffre qui ne cesse d'augmenter, un phénomène de plus en plus répandu aussi en Wallonie.

 

Alain Carlier

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK