Des Post-It contre le parking sauvage: une sensibilisation originale

Personnes temporairement ou définitivement moins valides, personnes, parents avec poussettes, personnes âgées, cyclistes, piétons, tous peuvent être mis en insécurité par le parking sauvage.
2 images
Personnes temporairement ou définitivement moins valides, personnes, parents avec poussettes, personnes âgées, cyclistes, piétons, tous peuvent être mis en insécurité par le parking sauvage. - © CAWaB/GRACQ/Fietsersbond

Du 3 au 9 juin, dans plusieurs villes de Wallonie et de Bruxelles, les automobilistes peu soucieux des autres usagers au moment de garer leur voiture risquent de trouver un petit message ironique sur leur pare-brise. Au centre de l'action, une opération ferme mais courtoise de collage de Post-It sur les pare-brise des automobilistes insouciants "qui n'en ont que pour 2 minutes"...

Le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles (CAWaB), le GRACQ (Cyclistes quotidiens) et le Fietsersbond (Mouvement piéton néerlandophone) se sont associés pour organiser une action de sensibilisation du public contre le parking sauvage. Une pratique qui compromet le déplacement et la sécurité des cyclistes, des piétons et des PMR (personnes à mobilité réduite). Elle a lieu la semaine du 3 au 9 juin dans plusieurs villes de Wallonie et de Bruxelles.

Au centre de l'action, une opération ferme mais courtoise de collage de Post-It sur les pare-brise des automobilistes insouciants "qui n'en ont que pour 2 minutes", selon la formule consacrée.

Une campagne volontairement sympathique

Les promoteurs de cette action ont choisi le Post-It, facile à enlever plutôt que l'autocollant, rebelle à l'arrachage. Le but n'est pas de déclarer la guerre aux conducteurs mais de mettre en avant les modes de mobilité actifs et de faire respecter les droits et les besoins des personnes qui y recourent.

Thomas Deremince est conseiller en accessibilité chez GAMAH, une association membre du CAWaB. Il dresse un constat nuancé du problème du parking sauvage : "C'est vrai que cette campagne vise les automobilistes qui se garent de façon incivique sur les infrastructures publiques : pistes cyclables, passages pour piétons, emplacements de parking réservés aux PMR, trottoirs... Mais ils ne sont pas seuls en cause. Très souvent les chantiers sont mal signalés et mettent PMR, piétons et cyclistes en danger car ils ne proposent par de cheminement alternatif sécurisé. De même avec la profusion de mobiliers urbains qui rétrécissent les trottoirs et compliquent la circulation. Et ne parlons pas des chevalets publicitaires, volontairement décalés pour qu'on les voie mieux, et qui constituent un véritable parcours de slalom."

Action de longue durée

Durant cette semaine, les associations membres mèneront chacune des actions de collage avec leurs affiliés, mais le stock de Post-It est important et il est prévu pour répéter ce message dans la durée. On peut d'ailleurs commander les célèbres carrés jaunes au prix coûtant sur le site du GRACQ.

Patrick Bartholomé

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK