Des moules zébrées qui empoisonnent la vie des résidents du lac du Wisconsin

Des moules zébrées qui empoisonnent la vie des résidents du lac du Wisconsin
Des moules zébrées qui empoisonnent la vie des résidents du lac du Wisconsin - © RTBF

Les habitants du lac Winnebago, dans le Winconsin aux États-Unis, ont entamé un combat contre les moules zébrées. Ces mollusques, originaires d'Europe orientale (la mer Caspienne) mesurent généralement moins de 4 cm, mais une seule femelle peut pondre plus de 40 000 œufs au cours d'un seul cycle de reproduction, et jusqu'à 1 million en une fraie.

Ces moules envahissantes ont la réputation d'obstruer les tuyaux de prise d'eau, d'immerger les bouées de navigation, de rendre les plages inhospitalières en raison du bord tranchant de leurs coquilles et de déplacer, ou d'éliminer des espèces de moules d'eau douce indigènes, peut-on lire sur le site internet du musée canadien de la nature.

Dans le Wisconsin, les rives du lac sont d'ores et déjà couvertes de ces coquilles de moules zébrées. A un endroit, ces moules ont carrément formé une sorte de mur, suffisamment épais que l'on arrive à marcher dessus. Le problème est qu'il empêche désormais les bateaux de pêche de passer ainsi que les poissons d'eau douce, à un endroit où l'on pouvait rejoindre le lac par un canal. 

Les moules zébrées seraient arrivées sur le continent américain dans les années 1980 via les navires qui effectuaient les liaisons entre l'Europe et l'Amérique.

Aujourd'hui, elles empoissonnent la vie des habitués des grands lacs Outre-Atlantique à l'image des algues vertes en France ou des algues bleues chez nous et ailleurs.

C. Biourge

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK