Des militants écologistes investissent le Parlement fédéral pour y dénoncer l'inaction du gouvernement

Plusieurs dizaines de personnes sont entrées sans autorisation dans le Parlement fédéral ce mercredi matin afin d'y dénoncer "l'inaction du gouvernement belge quant aux enjeux climatiques". Cette opération coup de poing est l'initiative du groupe "Time for climate, time for people".

Ils considèrent que les ambitions annoncées en Belgique suite au dernier rapport du GIEC annonçant un réchauffement climatique de 3° sont largement en deçà des recommandations du rapport. "A tous les niveaux politiques, les lobbies et les multinationales sont autour de la table des négociations. Or, il est maintenant avéré que 71% des émissions de gaz à effet de serre depuis 1988 sont émises par 100 entreprises", indique le communiqué de l'association. 

"Ce que proposent aujourd’hui les responsables politiques belges est en deçà de toute ambition climatique mais est aussi aveugle aux inégalités sociales, dénonce le groupe d'activistes. Des mesures comme l’augmentation des accises sur le diesel par exemple font porter de manière démesurée le poids de la transition écologique sur ceux qui contribuent le moins au changement climatique."

L'action s'est terminée vers 12h30 et a duré une petite heure. Aucun manifestant n'a été arrêté mais les forces de police ont tout de même pris en photo les cartes d'identités des militants.

Cette action n'a pas de lien avec la grande manifestation prévue pour le climat dimanche dans les rues de Bruxelles même si Time for climate, time for people” invite la population à la rejoindre. 

L'association a diffusé en direct la vidéo de son action sur Facebook. En voici les images.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK