Des militaires transgenres poursuivent Trump en justice

Mexico: manifestation contre l'interdiction des militaires transgenres dans l'armée américain
Mexico: manifestation contre l'interdiction des militaires transgenres dans l'armée américain - © ALFREDO ESTRELLA - AFP

Cinq femmes transgenres employées par l'armée américaine ont lancé des poursuites contre le président Donald Trump et le Pentagone à la suite de la récente annonce par le milliardaire républicain que les personnes transgenres ne pourraient plus travailler dans l'armée.

Dans ces poursuites lancées mercredi devant un tribunal fédéral, les cinq plaignantes - de l'armée de l'air, des garde-côtes et de l'armée de terre - évoquent les incertitudes au sujet de leur avenir, y compris en ce qui concerne un éventuel renvoi ou si elles vont perdre leurs droits post-militaires (retraite en particulier).

Un porte-parole du Pentagone a indiqué qu'il ne pouvait commenter un litige en cours.

Dans une salve de trois tweets en juillet, M. Trump est revenu sur une mesure mise en place par son prédécesseur Barack Obama plus d'un an plus tôt.

"Après consultation de mes généraux et des experts militaires, soyez avisés que le gouvernement des Etats-Unis n'acceptera pas ou ne permettra pas aux personnes transgenres de servir dans aucune capacité dans l'armée américaine", avait-il tweeté.

Une annonce effectuée avec peu, voire pas, de coordination avec le Pentagone et pendant les vacances du ministre de la Défense Jim Mattis, laissant le ministère essayer de se dépêtrer pour donner une position cohérente.

La plainte vise MM. Trump et Mattis ainsi que plusieurs autres hauts responsables militaires. Elle a été déposée par le Centre national pour les droits des lesbiennes (NCLR) et l'Alliance gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD). Aucune des plaignantes n'est identifiée.

D'après les estimations, de 1320 à 15 000 personnes transgenres servent dans l'armée américaine sur 1,3 million de militaires en service actif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir