Des lieux publics extérieurs sans cigarette pour dé-normaliser le tabac

À Paris, il sera interdit de fumer dans les pleines de jeu.
À Paris, il sera interdit de fumer dans les pleines de jeu. - © SIMELA PANTZARTZI - BELGAIMAGE

À Paris, les autorités vont expérimenter une interdiction de fumer dans un lieu public à l'air libre : les plaines de jeux. Il ne s'agit donc plus spécifiquement de préserver la santé des non-fumeurs, mais plutôt de battre en brèche la banalisation de la cigarette. Une politique que nous connaissons déjà bien en Belgique.

En début de semaine, la maire de Paris, Anne Hidalgo, annonçait dans plusieurs médias français "une expérimentation sur l'addiction à la cigarette", indiquant que "cette pédagogie pourrait amener à avoir une zone non-fumeur dans un jardin public".

On le sent, le mot "interdiction" est banni. Le but est bien de jouer sur l’image de la cigarette et tenter de la dé-normaliser. Ce type d’approche n’est pas nouveau. Chez nous, une loi existe déjà : elle interdit la cigarette dans les écoles et les lieux de sports pour éviter que les plus jeunes ne s’identifient aux fumeurs.

"Par exemple, une petite fille qui a eu des parents fumeurs peut s'être dit, à un stade de son enfance, "Voilà, je suis grande maintenant" en portant les talons de sa maman et avec une cigarette à la main", illustre Véronique Morre de Tabac-Stop.

De génération en génération ?

"Pour éviter qu'il y ait cette normalisation et cette banalisation à l'égard du tabagisme, essayons de ne pas donner des incitants en termes de modèles d'identification pour les jeunes qui reproduisent les schémas des adultes et qui créent à chaque fois une nouvelle génération qui fume succédant à une autre génération de fumeurs, et ainsi de suite", commente Martial Bodo, tabacologue.

Dé-normaliser peut donc être une bonne idée, car, malgré l’augmentation du prix du tabac et les nombreuses interdictions, le taux de tabagisme reste stable, entre 25 et 30%.

Maxime Paquay

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK