Des jeunes Bruxellois viennent à Blankenberge pour promouvoir le dialogue avec les vacanciers

Des jeunes Bruxellois viennent à Blankenberge pour promouvoir le dialogue avec les vacanciers
Des jeunes Bruxellois viennent à Blankenberge pour promouvoir le dialogue avec les vacanciers - © Tous droits réservés

Après les incidents du week-end dernier à Blankenberge, une dizaine de jeunes Bruxellois ont intégré les équipes de prévention de la commune de Blankenberge pour favoriser le dialogue entre les citoyens. Concrètement, ils vérifient le respect des mesures de sécurité comme le port du masque ou le respect des distances de sécurité.

Ce projet est né entre autres à l'initiative de Vinz, animateur sur Tarmac (RTBF) "Ca a commencé par le plus grand des hasards. Les événements m'ont amené à avoir la chance de rencontrer le chef de zone et le commissaire de police de Blankenberge. Nous avons également souligné l'importance de maintenir le dialogue et surtout de ne pas faire d'amalgames."

Des jeunes de Bruxelles et alentours (Malines et de Grimbergen) se sont rendus à la côte ces derniers jours pour faire les médiateurs et sensibiliser la population aux règles sanitaires. "C'est symbolique", poursuit Vinz. "Malheureusement, avec les événements de samedi dernier, ces jeunes-là qui viennent à la plage sont associées aux quelques personnes qui ont commis des méfaits, c'est ennuyant? Il faut arrêter de penser qu'une personne, parce qu'elle est d'origine maghrébine ou noire, elle est forcément une mauvaise personne. L'important c'est de montrer que nous sommes tous des êtres humains et que nous sommes doués de capacité de discussion et de communication pour faire en sorte que tout se passe dans la bienveillance."

Selon le co-initiateur de l'opération, le bilan est positif: "Pourquoi le refaire la semaine prochaine et celle d'après sur toute la côte belge ?"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK