Des gencives en béton pour une bonne santé

RTBF
RTBF - © RTBF

Vos gencives saignent quand vous vous brossez les dents ? Attention, c'est le premier signe de la gingivite, qui, si elle n'est pas prise au sérieux, peut mener à la perte prématurée des dents.

Savez-vous ce qu'est la parodontologie ? Il s'agit de la branche de la dentisterie qui s'intéresse exclusivement aux maladies de la gencive, qui constituent la cause la plus importante de perte des dents après 45 ans.

C'est quoi les maladies de la gencive ? Il y a au départ le tartre, puis la gingivite qui est une simple inflammation de la gencive, puis la parodontite qui est une infection bactérienne chronique qui peut alors se propager à l'os supportant le dents et entraîner leur perte, tout simplement pcq il n'y a plus de support pour les accrocher. Elle toucherait 20% des adultes, en commençant à bas bruit vers 20 ans, et en ne se manifestant ouvertement qu'à partir de 45-50 ans.

Y a-t-il des personnes plus exposées que d'autres ?  Oui, il y a des facteurs favorisants comme le tabagisme (et attention, les fumeurs ont les gencives qui saignent moins que les autres - pcq la nicotine resserre les vaisseaux sanguins - et donc ils n'ont pas ce signal d'alarme). Autres facteurs : le fait de grincer les dents en dormant (bruxisme), la composition de la flore buccale (certaines personnes ont des bactéries buccales plus agressives que d'autres). C'est un problème qui a une forte connotation sociale : les milieux sociaux défavorisés sont plus touchés (moins on a l'occasion d'aller chez le dentiste, plus on risque de laisser se développer la maladie).
Et bizarrement, les maladies de la gencive peuvent aussi avoir des conséquences à distance des dents et de la bouche ? La maladie parodontale est elle-même un facteur de risque pour d'autres maladies. Ainsi, le risque de faire un infarctus du myocarde serait multiplié par deux, et celui de faire un AVC (une attaque) par trois ! Le diabète serait plus fréquent aussi. Plus inattendu encore : la parodontite augmente le risque pour une femme d'avoir un bébé prématuré (une étude américaine a même calculé que presque 20% des naissances prématurées pourraient leur être dues!).
Comment peut-on expliquer cela ?
C'est encore assez mal compris, mais de façon générale, l'infection chronique de la gencive met tout notre organisme dans un léger état inflammatoire, ce qui veut dire que toutes sortes de molécules indésirables se baladent dans nos tissus (toxines bactériennes + produits que notre système de défense fabrique pour contrer l'infection). C'est en tout cas ce qui se passe au niveau du placenta dans le cas des naissances prématurées. Pour l'infarctus, on pense que, en plus, des bactéries de la gencive pourraient passer dans le sang et aller s'installer dans les plaque d'athérosclérose, et y favoriser l'apparition de caillots, et donc de thromboses.
Bref, il faut bien se brosser les dents pour éviter d'avoir un infarctus ?  Exact ! Et aussi se faire examiner régulièrement par le dentiste, qui au besoin, fera un détartrage approfondi (sous la gencive), un traitement préventif qui, depuis le 1er mai, est remboursé (une fois tous les 3 ans) ...mais malheureusement seulement pour les moins de 40 ans ! C'est regrettable étant donné que, comme on l'a vu, c'est surtout après 45 ans que les problèmes se déclarent, et que ce sont justement les plus défavorisés qui devraient être suivis de près...On espère donc que ces mesures seront étendues aux tranches d'âge plus élevées assez rapidement. (Karin Rondia)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK