Des églises reconverties? Avant tout des "réaffectations", quelques "ventes"

L'église Sainte-Hubert à Watermael-Boitsfort pourrait bien être reconvertie... en logements. Un projet de transformation d'une ampleur inédit est actuellement en cours. Quel regard porte l'église catholique sur ces reconversions? Interviewé sur Vivacité Bruxelles, le porte-parole des évêques de Belgique Tommy Scholtes parle dans ce cas-ci d'un "bon accord" entre l'église catholique et la commune, propriétaire du bâtiment. Cet accord, explique-t-il, "permettra à la fois de reconvertir le lieu et, en même temps, d' avoir un lieu de culte, avec un logement pour le prêtre. C'est donc plutôt une bonne chose pour l'église."

Certaines affection pas compatibles

L'autorité ecclésiastique a plus qu'un simple droit de regard dans le choix de la reconversion. "On essaie d'aller vers le culturel ou l'éducation", explique Tommy Scholtes."Il y a une église qui a été transformée en école. On refusera toute affection qui ne serait absolument pas compatible. Les salles de danse... l'église catholique va toujours dire non."

Et le Spirito à Ixelles, ancienne église devenue une boîte de nuit? "C'est une ancienne église anglicane, qui n'est donc pas de notre ressort".

Des églises presque vides ont été données

Le porte-parole des évêques de Belgique tient par ailleurs à tordre le coup à certaines croyances. " Il y a un fantasme autour des églises vendues... on pense qu'il y en a beaucoup... ce n'est pas le cas", affirme-t-il. "En 2016, il y a eu deux églises: Saint-François Xavier à Anderlecht et Saint-Paul à Anderlecht. Le reste, ce sont des réaffectations. Par exemple vers des communautés étrangères ou des personnes non-catholiques reconnues en fraternité."

"Avec l'arrivée des chrétiens d'Orient, il y a des demandes supplémentaires", explique Tommy Scholtes. "Il y a des églises qui étaient presque vides qui ont été données pour le culte, à des Africains par exemple. Finalement, cela montre qu'il y a de la place pour tout le monde et c'est très bien de donner des lieux à tout le monde."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK