Des cours en ligne gratuitement à l'UCL en janvier 2014

Les cours en ligne, bientôt en Belgique
Les cours en ligne, bientôt en Belgique - © AFP/SAM YEH

Plus besoin d'aller sur la bancs de l'université pour s'instruire comme dans les plus prestigieux établissements: suivre gratuitement un cours de l'université de Harvard, depuis votre salon, c'est possible. Il suffit d'être inscrit sur la plateforme de cours universitaires en ligne à laquelle participe Harvard. Son nom? EDX.org. Et dès le mois de janvier, vous y retrouverez aussi des cours élaborés par des professeurs de l'UCL.

L'UCL intégrera le réseau edX (Education X), une plate-forme destinée à héberger des cours en ligne d'universités prestigieuses comme Harvard ou MIT. "L'objectif de ce réseau est de rendre l'enseignement universitaire accessible à tous", explique-t-on à l'UCL. Les cours hébergés sur la plate-forme peuvent alors être suivis via internet, par tous ceux qui le souhaitent.

Ces plateformes de partage de cours en ligne ont le vent en poupe ces dernières années. Le but: démocratiser l'accès à l'université.

Permettre une meilleure interaction avec l'enseignant

"Ici, il y a un petit onglet qui dit, introduction au cours de l'enseignement, vous avez la vidéo, vous cliquez sur play", explique un étudiant. Et voilà un professeur de l'Université de Harvard introduit son cours. "Une fois que vous voyez la vidéo, vous voyez le script qui défile". "On peut voir un cours aussi bien d'histoire des religions, qu'un cours de génétique, ou de biologie végétale", explique cet adepte des cours en ligne.

Vincent Blondel est professeur en polytechnique à l'UCL. Cette année, il a donné un cours en se basant sur ce système de plateforme. Les étudiants comme Matthew ont dû étudier un cours de mathématiques appliquées de Princeton; et Vincent Blondel a utilisé autrement  l'heure de cours d'habitude consacrée à de l'ex cathedra. "C'est une inversion du cours plutôt que le travail que les étudiants typiquement font chez eux, eh bien, ils le font maintenant en présence de l'enseignant", explique le professeur. "Et donc c'est profiter du temps de présence de l'enseignant pour une interaction plus intense avec les étudiants".

L'UCL fait partie des douze nouvelles universités sélectionnées par edX pour intégrer sa plate-forme. Pour le moment, seuls les cours "International human rights", "Introduction to computer programming", "Dynamiques de développement liées aux ressources naturelles" et un cours de sciences politiques y seront disponibles. Les professeurs bénéficieront de l'aide d'un assistant et de l'Institut de pédagogie universitaire des multimédias pour le développement web de leur cours.

De fil en aiguille, c'est aussi l'occasion de s'intéresser à d'autres cours : "Donc là, on a un cours à Harvard qui s'appelle "la science et la cuisine", moi, je vois le titre, j'ai trop envie de voir un peu de quoi ça parle", dit cet étudiant.

S'intéresser à d'autres domaines, c'est aussi ce que recherchent les autres visisteurs de ces plates-formes. 40 % des utilisateurs ne sont pas étudiants. Fin 2012, quelque 400 000 personnes étaient inscrites sur cette plate-forme.


RTBF, avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK