Des contrôles plus ciblés des transporteurs dans le Benelux

Des contrôles plus ciblés des transporteurs dans le Benelux
Des contrôles plus ciblés des transporteurs dans le Benelux - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Les services d'inspection routière de Belgique, des Pays Bas et du Luxembourg mèneront des contrôles plus ciblés sur les transporteurs. Selon une décision prise dans le cadre de l'Union Benelux, les services échangeront des données sur l'utilisation du tachygraphe et le respect des temps de conduite et de repos par des firmes de transport. Des profils de risque seront établis sur la base de ces données, et les entreprises dont l'indice de risque est élevé seront contrôlées davantage et de façon plus ciblée.

Les hauts fonctionnaires des ministères des Transports des pays du Benelux se réunissent jeudi à La Haye, notamment pour préparer et promouvoir la mise en œuvre de cette décision sur le terrain.

La mesure s'inscrit dans le cadre du traité de Liège qui permet aux inspecteurs néerlandais, belges et luxembourgeois d'effectuer des contrôles conjoints de camions et de bus dans les trois pays. Neuf contrôles Benelux conjoints ont ainsi déjà été réalisés sur 658 véhicules, parmi lesquels 265 infractions ont été constatées.

L'échange de données entre les trois pays sera mis en place de manière progressive. Outre l'échange de données sur les infractions relatives au tachygraphe et aux temps de conduite et de repos, une prochaine étape sera l'échange d'informations concernant d'autres infractions. À terme, il est également prévu d'échanger ces données de manière automatisée. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK