Des comprimés d'iode distribués ce vendredi aux Allemands qui habitent près de Tihange

C'est une mesure exceptionnelle: à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, des comprimés d'iode sont distribués ce vendredi à la population. Cela permet ainsi aux habitants de réagir rapidement en cas d'incident sérieux à Tihange, centrale belge située entre Huy et Liège. 

Concrètement, les habitants de la région frontalière peuvent remplir un formulaire en ligne leur permettant de retirer gratuitement les comprimés d'iode (six par personne) dans une pharmacie, avec une notice d'informations. 

Cette prise d'iode doit protéger la glande thyroïde contre une contamination radioactive, à condition d'être rapide. En cas de catastrophe nucléaire, la prise doit en effet s'effectuer avant que la glande thyroïde n'entre en contact avec de l'iode radioactif. 

Tihange, véritable pomme de discorde entre Belgique et Allemagne

Dans la région, 900 000 habitants sont concernés en raison des risques cardiaques pour les plus de 45 ans. La distribution n'est pas obligatoire et les autorités estiment qu'un tiers des personnes ayant droit à ces comprimés gratuits les demanderont. 

Si les responsables parlent d'une simple mesure de précaution, cette distribution met en lumière les tensions autour de cette centrale. Le nouveau ministre président de cette région allemande veut obtenir la fermeture de la centrale belge. Et Martin Schulz, candidat social-démocrate, a aussi plaidé récemment en faveur d'une telle mesure. 
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK