Des citoyens soutiennent Michelle Martin: "Nous sommes à vos côtés"

L'écrivain Xavier Deutsch
L'écrivain Xavier Deutsch - © RTBF

Après le tumulte provoqué par la libération de Michelle Martin et son arrivée au couvent des Clarisses à Malonne, des citoyens appellent au calme et s’engagent publiquement. C’est le cas par exemple de l’écrivain Xavier Deutsch.

Que ce soit dans La Libre Belgique, dans Vers l’avenir ou ailleurs, de nombreuses cartes blanches ou pétitions circulent. L’une d’entre elle s’intitule "Place au silence" et elle souligne que la justice, ce n'est pas la vengeance.

Ces prises de position sont signées par des citoyens qui ne remettent aucunement en cause l’horreur des faits commis par Michelle Martin, mais qui estiment que la justice a fait son travail et qu’il est temps d’accepter cette décision. C’est entre autres le cas de l'écrivain Xavier Deutsch qui explique sa démarche à la RTBF : "J’étais très mal à l’aise par ce que nous entendions autour de nous, cet espèce de bruit de fond qui protestait contre la libération de cette personne. Et j’estime que, dans un Etat démocratique, dans un Etat de droit, la justice doit s’exercer de manière impartiale, à l’abri de toute pression. Et ce n’est pas parce qu’il y a une petite poignée d’individus qui réclament quelque chose qu’il faut que la justice obtempère. Je trouve que l’émotion est un sentiment qui appartient à la sphère privée et que la conduite des affaires publiques ne doit pas se laisser entrainer par l’émotion, à défaut de quoi la justice devient arbitraire, elle ouvre la porte à n’importe quelle dérive. Celui qui va exprimer son émotion d’une manière plus forte sera entendu davantage par les magistrats. Cela devient tout et n’importe quoi !"

Les signataires de cette carte blanche publiée dans la Libre Belgique s'adressent aussi directement à Michelle Martin, lui disant qu'elle n'est pas seule. Ils croient en la possibilité pour chacun de se reconstruire et que, si tel est son projet, ils sont à ses côtés. Le texte soutient aussi les religieuses de Malonne.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK