Des centaines de migrants dorment au parc Maximilien à Bruxelles

Des centaines de migrants, 400 selon les associations, dont des mineurs, campent de nouveau dans le parc Maximilien à Bruxelles.

Il y a deux ans, des centaines de réfugiés y vivaient, dans un village de tentes, avant de pouvoir introduire leur demande d'asile.

Mais cet été, les migrants du parc Maximilien n'ont, pour la plupart, aucune intention de demander l'asile à la Belgique. Ils veulent passer vers l'Angleterre.

Ce qui explique leur présence, c'est le démantèlement de la Jungle de Calais.

Les associations craignent une crise humanitaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK