Des avions Brussels Airlines trop bruyants selon des riverains de l'aéroport de Stockholm

Certains appareils de la compagnie belge Brussels Airlines sont-ils trop bruyants? C'est ce que pensent des riverains de l'aéroport de Bromma, un city airport situé à neuf kilomètres du centre de Stockholm. Sur base d'un rapport de la Stockholm City's Environment Administration (l'administration environnementale de la ville de Stockholm), des comités de quartier ciblent un modèle en particulier, l'Avro RJ100, qui effectue des liaisons entre Bruxelles et la capitale suédoise. Ce serait lors de la phase d'Air Brake (Freinage dans les airs) que les nuisances sonores seraient les plus importantes, selon ce que rapporte la presse locale. Alors que le dossier du survol de Bruxelles n'a toujours pas trouvé de solutions, ces affirmations venues de Scandinavie jettent à nouveau un froid.

Brussels Airlines réfute

Mais du côté de Brussels Airlines, on rejette totalement les accusations. L'Avro, de fabrication britannique, est certes un modèle ancien - il date des années 90 - "mais il est plutôt considéré comme un avion silencieux. Il est même appelé le "whisper jet", "le jet qui murmure" par certaines compagnies", explique Geert Sciot, porte-parole de la compagnie belge. "La manœuvre dite de l'Air Brake est considérée au contraire par les pilotes comme générant moins de bruit. Nous sommes dès lors très surpris par ces accusations car cela fait huit ans que nous opérons à l'aéroport de Bromma et que jamais aucune remarque n'a été formulée sur un quelconque niveau de bruit dépassé." Par ailleurs, alors que la médiatisation de la polémique remonte à plusieurs jours en Suède, "nous n'avons toujours pas été contactés par les autorités aéroportuaires suédoises. De plus, le directeur de l'aéroport de Bromma a également réfuté les affirmations."

Renouvellement programmé de la flotte

Les douze Avro dont disposent Brussels Airlines sont principalement mis en service sur de courtes liaisons européennes (Genève, Marseille, Toulouse, Strasbourg, Hambourg...). Il a également été l'un des derniers appareils à avoir décollé de l'aéroport symbole de la Guerre froide à Berlin, celui de Tempelhof.

Ceci étant, Brussels Airlines planifie un renouvellement de sa flotte d'Avro d'ici à 2017, pour des raisons exclusivement commerciales insiste Geert Sciot. "Les Avro comptent 97 sièges. Ils deviennent donc trop petits au vu de la concurrence et du potentiel sur certaines liaisons."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK