Des attentats terroristes commis par des enfants en Europe: crédible?

Un attentat aurait été déjoué à Londres et trois islamistes radicaux ont été arrêtés. Mais ce qui inquiète surtout, c'est le mode opératoire. Ils étaient en train de former une armée... d'enfants. La crédulité, la naïveté des plus jeunes serait-elles devenues la nouvelle arme des djihadistes? La question préoccuperait également les services de renseignements en France, révèle le site d'information Mediapart.

Lors d'une audition de retour de Syrie, un djihadiste d'origine toulousaine a révélé que le groupe terroriste Etat Islamique projetait en Europe des attentats commis par des enfants.

Faut-il prendre au sérieux ces déclarations ?

Ces déclarations doivent être prises avec précaution, a commenté une source judiciaire. Il s’agit de ne pas commettre la même erreur qu’en 2015. Les menaces de tueries de masse, en France, n’avaient pas assez alerté les autorités. Et on connait la suite.

On sait aussi, depuis 3 ans au moins, que des enfants en bas âge, ont reçu un entraînement militaire dans des camps, en Syrie et en Irak. Certains ont tué. D’autres, ont été conditionnés à devenir des kamikazes. Sur les 70 mineurs rentrés en France, la police dit n’avoir détecté qu’un seul cas suspect. Mais le parquet de Paris aurait tout de même adapté sa politique pénale. Des mandats de recherche ont été décernés. Et à leur arrivée en France, les enfants âgés de 13 ans et plus seront placés en garde à vue. Les 10-13 ans pourront être entendus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK