Dès 2020, la visite médicale se fera tous les deux ans, sauf dans les secteurs dits "à risque"

Dès 2020, la visite médicale se fera tous les deux ans, sauf dans les secteurs dits "à risques"
Dès 2020, la visite médicale se fera tous les deux ans, sauf dans les secteurs dits "à risques" - © Tous droits réservés

La visite médicale, c’est un passage obligatoire, que ce soit à l’école ou au travail. Mais dès 2020, ce rituel sera plus espacé pour certains salariés, qui devront s’y rendre tous les deux ans et non plus chaque année. Seules les personnes travaillant dans un secteur dit "à risque" ne sont pas concernées par cette réforme, comme les pompiers.

Vous devrez tout de même passer par le cabinet médical chaque année. Entre les deux rendez-vous chez le médecin du travail, les travailleurs seront invités à un entretien intermédiaire avec un infirmier du travail : la visite intermédiaire de santé (VIS)

"Il y aura évidemment un questionnaire. Et s’il y a des actes techniques à réaliser, tout cela toujours dans l’analyse des risques de leur poste de travail, ils pourront aussi être réalisés par l’infirmier. Cela peut être la prise de sang, un vaccin, un test visuel, auditif", comme l’explique le docteur Evelyne Kerger, directrice de SPMT ARISTA, spécialisé dans la médecine du travail.

Ces résultats seront ensuite analysés par le médecin.

S'adapter à l'air du temps 

La première raison de cette réforme est de s’adapter à l’air du temps, notamment avec le burn-out. "Cela va permettre au médecin du travail de réaliser des interventions à plus haute valeur ajoutée, telles que les réintégrations et conseiller une politique de prévention. On va mettre un peu d’argent de côté pour faire appel à ces professionnels", précise Hacena Boudjemil, conseillère en prévention CSD Bxl, un service d’aide et de soins à domicile.

Autre raison de ce lifting: la pénurie de médecins. En allégeant l’agenda des visites, toutes les tâches seront plus facilement assurées.

Notez que si vous sollicitez vous-même un rendez-vous avec le médecin du travail, vous l’obtiendrez toujours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK