Découvrez les 7 métiers que les robots vont nous voler

Le SAM (semi-automated Mason ou maçon semi-automatique), pose des briques 2 à 4 fois plus rapidement que son homologue humain.
Le SAM (semi-automated Mason ou maçon semi-automatique), pose des briques 2 à 4 fois plus rapidement que son homologue humain. - © Tous droits réservés

C’est acquis, il ne faudra plus attendre 10 ans pour côtoyer les robots sur notre lieu de travail. S'appuyant sur de nombreuses études, le très sérieux site Forbes vient affiner le diagnostic en annonçant les 7 métiers que les robots intelligents occuperont en premier.

Selon les dernières prévisions de la société d’études de marché IDCcertains d’entre nous ont fort à craindre pour leur avenir professionnel à court terme.

C’est d’abord le cas des camionneurs. Déjà sous pression à cause de la concurrence sociale de certains pays de l’est, le secteur pourrait tout simplement "humainement" disparaître, remplacé par des robots. Selon les prévisions de McKinsey, un tiers des camions circulant aux USA seront autonomes d’ici 10 ans.

L'imbattable robot-maçon

Deuxième victime: l’ouvrier du bâtiment. Celui que l’on nomme le SAM (Semi-Automated Mason ou maçon semi-automatique), pose des briques 2 à 4 fois plus rapidement que son homologue humain. (voir photo).

Vient ensuite le conseiller juridique. C’est le cabinet Deloitte qui "promet" cette fois 100 000 emplois automatisés d’ici 20 ans et déjà 39% de services juridiques automatisés en 2020.

Le médecin a, aussi, de quoi se faire de la bile. Le robot médical d’IBM déjà connu (le projet Watson) commence à produire des diagnostics efficaces et peut participer aux interventions chirurgicales.

Le même danger menace les comptables et les analystes financiers, ainsi que les vendeurs  dans un univers  désormais voué au commerce électronique et aux expéditions automatisées.

Et le 7ème métier en danger? Celui des rédacteurs. Les romanciers et tous ceux qui " rédigent des rapports ". L’article n’évoque pas nommément les journalistes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir