Décorations de Noël : certains dépensent plus de 1000 euros par an

Décorations de Noël : certains dépensent plus de 1000 euros par an
2 images
Décorations de Noël : certains dépensent plus de 1000 euros par an - © Tous droits réservés

En moyenne, le Belge dépensera 441 euros pour les fêtes de fin d'année, selon une étude de Deloitte. 44% de ce budget sera consacré aux cadeaux, et 34% à la nourriture et aux boissons.

La moyenne européenne du budget "fêtes" est de 456 euros. Les Britanniques et les Espagnols sont ceux qui dépensent le plus, avec des moyennes respectives de 646 euros et 599 euros, tandis que les Russes et les Polonais sont ceux qui dépensent le moins : respectivement 284 euros et 322 euros.

Certains passionnés cassent leur tirelire pour de la décoration

Pour recréer la magie de Noël, certains Belges sont néanmoins prêts à casser leur tirelire.

Des milliers de petites lumières de tous coloris, des guirlandes, des sapins, des boules, des figurines... la décoration ne se limite pas à l'intérieur des maisons. Certaines façades sont littéralement recouvertes d'illuminations.

A Marchienne-au-Pont, Christian a dépensé 1500 euros pour décorer sa maison et son bar à vins. L'installation lui a demandé deux jours entiers de travail.

"Une cliente a dépensé plus de 1000 euros"

Dans le rayon de décorations de Noël d'une grande jardinerie, un client nous explique qu'il dépense chaque année deux-cents euros rien qu'en décorations. "Je n'irais pas jusqu'à dépenser mon treizième mois en déco mais il faut faire attention. L'addition peut vite grimper. On doit se limiter mais en même temps, on a envie de se lâcher un peu pour les fêtes".

Les vendeurs du magasin sont parfois confrontés à des clients qui déboursent des sommes astronomiques. "Une cliente a acheté des arches, des figurines de deux mètres, et une multitude d'autres décorations. Elle en avait pour plus de mille euros !" raconte l'un des responsables du magasin.

La magie de Noël a le pouvoir de réunir, de faire rêver... mais aussi de faire exploser les portefeuilles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK