Déconfinement : non, une application de traçage Covid 19 n’est pas automatiquement installée sur votre smartphone

Alors que le Conseil national de Sécurité a annoncé qu’il n’y aurait pas de tracing sur smartphone pour le moment, pour rester en conformité avec le RGPD, le règlement de protection des données personnelles, certains sont encore méfiants.

En témoigne cette rumeur, qui circule sur les réseaux sociaux : une application de traçage serait installée discrètement sur les téléphones, à l’insu de leur propriétaire.

2 images
© FACEBOOK

"Même si vous ne téléchargez pas l’application, le traçage est opérationnel tant que vous ne désactivez pas la fonction", peut-on lire. Les instructions conseillent alors de se rendre, pour les téléphones sous système Android, dans les paramètres pour désactiver la "notification d’exposition au covid19" dans le menu Google.

Cette rumeur est probablement venue de France, où l’application StopCovid est disponible depuis le 2 juin. Mais même chez nos voisins, l’application n’a pas été installée de force sur les téléphones.


►►► À lire aussi : Déconfinement : le conseil national de sécurité n’impose pas le tracing dans l’horeca, mais rappelle qu’il peut être utile


Si les paramètres en question existent bien sur un téléphone Android, cela ne veut pas pour autant dire qu’elles correspondent à l’application StopCovid. Il s’agit tout simplement d’options du système d’exploitation qui correspond à une solution de traçage, mais pas directement liées à une application en particulier.

Et pour cause : l’application française StopCovid ne s’est pas appuyée sur l’interface de Google ou d’Apple, mais sur un protocole développé par l’Institut national de recherche en sciences du numérique (Inria).


►►► À lire aussi : Tracing : des employés des call centers se plaignent de ne pas avoir grand-chose à faire


 Il s’agit d’une interface de programmation permettant la création d’applications de traçage des malades. Bref, c'est un emplacement de menu, c'est tout, mais si vous n'y avez rien installé, cet emplacement reste vide.

De la même manière, il est faux d’affirmer que l’application pourrait être activée par défaut, rappelle Numerama : "Le système d’exploitation aurait demandé à l’utilisateur de choisir s’il veut l’activer et l’utiliser pour faire fonctionner l’application officielle de son État. Et même dans ce cas-là, il faudrait téléchargement volontairement une application dédiée et activer le traçage des contacts."

Reportage du JT du 11 mai