Déconfinement en Belgique : le sport respire encore un peu plus à partir du 1er juillet

Ce mercredi s’est tenu un nouveau Conseil national de sécurité. Alors que les tous les indicateurs semblent être au vert, la Première ministre, Sophie Wilmès a annoncé une série de mesures qui vont pouvoir élargir les libertés. Pour les sportifs, plusieurs bonnes nouvelles ont été décidées.

Élargissement de la bulle sportive

Suite aux mesures du dernier Conseil national de sécurité, les salles de sport avaient pu rouvrir le 8 juin dernier. Et les activités sportives avec un professeur étaient limitées à 20 personnes, elles vont pouvoir accueillir 50 personnes.

A partir du 1er juillet, ces activités pourront être élargies à 50 personnes.

Cours de hockey, cours d’improvisation théâtrale ou encore cours de football seront désormais possibles avec un plus grand nombre de passionnés.

La réouverture des piscines

Piscines et centres de wellness vont pouvoir enfin rouvrir ! 

Le 1er juillet, les piscines, centres de bien-être et spas pourront accueillir à nouveau du public.

Bien évidemment des règles devront être respectées, mais elles n’ont pas été édictées au cours de la conférence de presse. Rappelons que la question des douches et des vestiaires posait problème. La Fédération francophone belge de la natation a fait savoir qu’elle attendait toujours plus de précisions au sujet des règles à mettre en place, tout en se réjouissant de cette réouverture.


►►► Lire aussi : réouverture des piscines : l’obstacle de trop


 

Aller voir un match de foot, est-ce possible ?

Pourra-t-on enfin assister à un match de football ? Il y a discussion...

L’accès à des tribunes de football pourrait entrer dans le cadre d’organisation d’événements ou autres manifestations sportives de plus grande ampleur.

Mais cela sera possible que sur dossier et en respectant un protocole strict. "Dans des grands stades, si vous travaillez à l’extérieur, que le public est assis qu’une organisation assure le respecte des règles à la santé publique. Et bien là une exception peut être demandée et autorisée sur base d’un dossier", a fait savoir la Première ministre.

Mais une fois que ce dossier serait accepté, alors l’organisation de manifestation sportives devra respecter les mêmes règles que dans l’événementiel. A savoir, la règle des 200 personnes à l’intérieur et des 400 personnes à l’extérieur. Et encore une fois, cela ne veut pas dire que tout sera permis, "cela fera l’objet d’une analyse approfondie […] mais nous sommes conscients que quand vous avez des grandes capacités d’accueil, que le parking suit, que la gestion de la foule peut être suivie, que les couloirs sont énormes, ce n’est pas la même chose que dans d’autres structures", indique-t-elle.

Sujet JT 19h30 du 24 juin