Déconfinement : comment appliquer les mesures sanitaires dans les crèches et les garderies ?

Pour de nombreux jeunes parents, le déconfinement va rimer avec le retour du casse-tête des crèches. Si pour l’instant, les établissements n’accueillent que les enfants du personnel soignant ou des parents qui ne peuvent les garder, ils seront ouverts à tous ce lundi. "La distanciation sociale sera plutôt travaillée au niveau de l’accueil des parents et au niveau du personnel", explique Sabine Lejeune, directrice de plusieurs crèches à Blegny, en région liégeoise.

"En ce qui concerne les enfants, il y a tout de même moyen d’être créatif et d’organiser par exemple les sections en petit groupe, ajoute-t-elle. Ça va nécessiter une réorganisation au niveau du personnel. Et bien entendu il va y avoir l’application très stricte des mesures d’hygiène." Notamment le gel hydroalcoolique, le port du masque, la surveillance de la température et le lavage des mains, des gestes auxquels les auxiliaires de puériculture sont habitués.


►►► À lire aussi : Coronavirus : une aide de plus de 3,6 millions pour les crèches


L’ONE et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont prévu de fournir aux crèches dès lundi du gel et des masques en tissus.
Mais ici aussi il faudra s’adapter car le masque empêche le langage non-verbal si important chez les petits. "Nous avions imaginé, par exemple, des petits masques à mettre sur les poupées, raconte Sabine Lejeune. Ou de faire des petits jeux en mettant les masques au moment de l’accueil des parents, de manière à introduire le masque progressivement au sein des structures."

Les crèches attendent encore des précisions de la part de l’ONE et de la ministre de l’enfance et de la santé, Bénédicte Linard, notamment en ce qui concerne une aide financière. Une décision est attendue dans le courant de cette semaine.

Journal télévisé du 28/04/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK