Déclaration d'impôts : faire appel à un comptable ou ne pas faire appel à un comptable ?

Si vous n’avez pas encore rendu votre déclaration d’impôts en tant que particulier, il vous reste encore quelques heures pour le faire en version papier. La date limite, c’est ce mardi 30 juin. Si vous passez par Tax-on-web, vous disposez d’un délai supplémentaire : jusqu’au 16 juillet prochain.

Passé cette date, vous n’aurez plus d’autre choix que de passer par un comptable. Celui-ci pourra rentrer votre déclaration au plus tard le 22 octobre. Mais pas question de contacter un expert la veille de cette date fatidique. "Afin d’éviter de recevoir une lettre de rappel (le délai pour rentrer soi-même sa déclaration étant passé), nous vous recommandons vivement de prendre contact avec un mandataire et de créer votre mandat avant le 31 août 2020", écrit le SPF Finances sur son site internet.

Faire appel à un comptable en tant que particulier, c’est aussi l’assurance de ne pas devoir se plonger dans la complexité des avantages fiscaux, des nouveaux codes (au nombre de 14 cette année) ou de la meilleure manière d’encoder son crédit hypothécaire. Et ce pour une centaine d’euros, un montant qui varie en fonction de la complexité de la déclaration. Plutôt pratique quand on n’est pas à l’aise avec des cadres numérotés en chiffres romains et le concept d'"exonération pour passif social en vertu du statut unique".

Solutions gratuites

Cette aide payante n’est évidemment pas la seule solution. Remplir sa déclaration en ligne simplifie déjà une partie du travail. "La déclaration en ligne via Tax-on-web est déjà en grande partie pré-remplie. Tax-on-web vous guide pas à pas pour le remplissage de certains codes, en calculant même le montant à mentionner", rappelle le SPF Finances.

Sur le site officiel, on trouve même de l’aide concernant le calcul des contributions concernant les habitations, la famille, le transport et les avantages fiscaux. Vous êtes toujours perdus et vous voulez vous en sortir gratuitement ? C’est trop tard. "Après le 30 juin, plus d’aide possible ! N’attendez donc pas la dernière minute. En effet, il faut compter une à deux semaines pour obtenir un rendez-vous", peut-on lire sur finances.belgium.be.

En dernier recours, précise la même source, "de manière exceptionnelle, il est possible d’obtenir un délai supplémentaire" pour accomplir son devoir fiscal (plus de détails sur les conditions en cliquant ici).

►►► À lire aussi : Retrouvez en cliquant ici toutes les brochures explicatives et documents préparatoires pour vous aider à remplir votre déclaration d’impôts

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK