Déchets nucléaires à Olen : Umicore assure qu'il n'y a aucun problème de radioactivité

Déchets nucléaires à Olen : Umicore confirme, mais assure qu'il n'y a aucun problème de radioactivité
Déchets nucléaires à Olen : Umicore confirme, mais assure qu'il n'y a aucun problème de radioactivité - © LUC CLAESSEN - BELGA

Au lendemain de l'enquête #Investigation de la RTBF sur les déchets nucléaires stockés sur le site d'Umicore à Olen, l'entreprise a publié un communiqué mercredi, dans lequel elle nie tout problème de radioactivité autour du site. "Umicore confirme que le stockage des déchets radioactifs historiques près du site d'Olen est sous contrôle et ne pose pas de risque pour la santé ou pour l'environnement. Une coopération proactive et constructive entre l'AFCN (Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire), la commune d'Olen et Umicore est en cours à ce sujet", indique-t-elle.

"Le secteur où la RTBF et Greenpeace ont effectué des mesures est bien connu par l'AFCN et par Umicore et est surveillé depuis de nombreuses années. Les zones contaminées radioactivement dans ce secteur sont bien cartographiées. Suite aux mesures effectuées par Greenpeace, l'AFCN a effectué de nouvelles mesures. L'AFCN n'a pas été informée de l'indication détaillée de l'endroit où Greenpeace a effectué des tests, mais cette nouvelle inspection approfondie a montré que les valeurs mesurées étaient bien inférieures aux résultats des mesures effectuées par Greenpeace."


►►► À lire aussi : Les petits secrets du nucléaire : les dessous de l'enfouissement des déchets


Une interprétation qui n'est pas du tout partagée par l'ACRO, un laboratoire agréé par l'Autorité de Sûreté Nucléaire française, comme l'expliquait la RTBF ce mardi.

La réponse d'Umicore n'est pas non plus jugée satisfaisante par Ecolo-Groen. Par la voix du député Samuel Cogolati, les écologistes demandent l'audition de l'entreprise et de l'AFCN en sous-commission de sûreté nucléaire à la Chambre.

#Investigation : les déchets nucléaires

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK