Décès du cardinal Godfried Danneels: les hommages se succèdent

Les hommes affluent depuis l’annonce du décès du cardinal Godfried Danneels. A commencer par son ancien porte-parole, l’abbé Eric de Beukelaer, qui l’a accompagné pendant neuf ans. 

« Ce que je retiens de lui et ce que tout le monde retient, c’est » le grand conciliateur «. C’était l’homme qui conciliait ce qui semblait irréconciliable. C’était vraiment un homme de paix, de cohésion. C’était un spirituel, il regardait toujours les choses avec le regard de l’esprit et même dans les choses très matérielles il arrivait à voir un sens profond. Il avait un sens de l’humour, jamais méchant mais toujours un peu coquin. Et enfin, c’était un homme qui savait écouter. »

L'abbé est très ému par cette nouvelle. "C'était un homme qui avait une grandeur d'âme et c'est ce que je reteindrai par dessus tout de lui."

Les condoléances du pape François 

Le pape François a lui aussi adressé ses condoléances via un télégramme envoyé à Mgr De Kesel. Le site internet du Vatican consacre par ailleurs une attention particulière à l'ancien archevêque de Bruxelles-Malines.

Le sommet de l'Eglise souligne que le cardinal Danneels avait porté sa voix dans les débats de société en Belgique, qu'il s'agisse du mariage homosexuel, des réfugiés, de l'avortement ou encore de l'euthanasie. Ses missions pour Pax Christi en ex-Yougoslavie et au Soudan ont aussi été saluées.

Quant aux affaires de pédophilie, le Vatican rappelle que l'ancien primat de Belgique avait mis sur pied une commission dans les années nonante pour accueillir les victimes et qu'il n'a jamais été inquiété par la justice, même après avoir été interrogé en 2010.

"Le cardinal Danneels a servi l'Eglise avec un grand dévouement, non seulement au niveau de son évêché mais aussi de son pays et de plusieurs dicastères. Il était ouvert et faisait face aux défis auxquels est confrontée l'Eglise actuelle", a adressé le pape François à Mgr De Kesel.

Un homme qui aimait rassembler

Le cardinal Godfried Danneels « a été à un moment de transition de l’Eglise catholique, un homme-clé qui a apporté des idées progressistes, à l’échelle de l’Eglise s’entend », a témoigné Baudouin Decharneux, Professeur et membre du département de philosophie, éthique et sciences des religions et de la laïcité de l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

« C’était aussi un homme de dialogue et de paix », poursuit le Pr Decharneux. « J’en veux pour preuve sa venue à l’ULB lors d’un débat où il a démontré toute son ouverture d’esprit et son sens de l’humain. Ce n’est pas tous les jours qu’un haut représentant de l’Eglise vient à l’ULB mais le cardinal Danneels était un homme qui aimait rassembler ».

« Personnellement, je l’appréciais aussi pour son humanité et sa modestie », conclut Baudouin Decharneux.

Le promoteur d'une relation nouvelle entre le monde catholique et le monde juif en Belgique

Philippe Markiewicz, président du Consistoire Central Israélite de Belgique, a adressé ses condoléances dans un communiqué. "La communauté juive de Belgique a appris avec beaucoup de tristesse la disparition du cardinal Danneels. Monseigneur Danneels a été le promoteur d'une relation nouvelle, particulièrement ouverte, entre le monde catholique et le monde juif en Belgique", rappelle M. Markiewicz.

"A ce titre", poursuit Philippe Markiewicz, "au sein de l'Union Européenne, la Belgique représente une réussite incomparable".

Un homme qui "a présenté des points de vue progressistes"

"Nous nous souvenons du cardinal Danneels comme d'un homme de compromis et de réconciliation", a déclaré Steven Fuite, président du synode de l'Église protestante unie de Belgique. 

"Godfried Danneels était une personne agréable qui a présenté des points de vue progressistes. Il voulait clairement élargir les lignes du Concile Vatican II et œuvrer dans un esprit œcuménique", a déclaré Fuite.

Hommages politiques

Bart Somers a bien connu le cardinal Godfried Danneels dans le cadre de ses fonctions de bourgmestre de Malines. « C’était quelqu’un de très affable », a déclaré M. Somers, jeudi, dans une première réaction au décès du cardinal Danneels.

« Je l’ai bien connu, nous nous sommes rencontrés régulièrement dans le cadre de nos fonctions respectives », a dit Bart Somers. « Il était très affable, très amical aussi. Il a toujours attaché une grande importance à une bonne collaboration avec la ville, j’ai beaucoup de respect et d’admiration pour lui ».

Pour Kris Peeters, le cardinal était « le visage modéré et moderne de l’Église catholique ».

Pieter de Crem parle d'un homme attentif et impliqué. « Nous disons adieu au Cardinal Godfried #Danneels, un homme qui a toujours été attentif à la consultation et qui a constamment été impliqué dans la compréhension mutuelle. »

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK