Décès de Mawda: une poursuite similaire en février avec des enfants à bord

Décès de Mawda: poursuite similaire en février avec des enfants à bord
Décès de Mawda: poursuite similaire en février avec des enfants à bord - © BELGA

En février dernier à Loppem, un véhicule transportant des migrants, une quinzaine de personnes dont des enfants venant de France,  circule sur l’autoroute. La camionnette avait été signalée par la police française à leurs homologues belges. Pris en chasse coté belge par plusieurs véhicules de police sur la E40, les policiers avaient alors tenté d’intercepter la camionnette en " l’encadrant " pour la contraindre à freiner et à se ranger mais la camionnette avait poursuivi sa route.

A un moment, le chauffeur de la camionnette avait décidé de rebrousser chemin et de retourner vers la France. La suite de l'intervention relatée par le porte parole de la police fédérale Guy Theyskens, à l'époque : "On était alors à ce moment à une vitesse de plus ou moins 120 km/h et le chauffeur de la camionnette a volontairement percuté les véhicules de nos collègues de la police locale, ce faisant une porte de la camionnette s’est ouverte et les collègues engagés dans la poursuite ont constaté qu’il y avait une quinzaine de personnes à l’arrière de la camionnette dont des enfants".

Les policiers engagés dans la poursuite avaient alors décidé de lever le pied pour ne pas mettre en danger les occupants de la camionnette. Suivie à distance le véhicule avait été intercepté plus tard coté français.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK