Décès d'un gilet jaune à Visé: le chauffeur néerlandais a été interpellé

Un chauffeur de poids lourd néerlandais de 56 ans a été interpellé samedi soir à Tilbourg après le décès à Visé la veille de Roger, un militant gilet jaune. Cette arrestation survenue vers 22h30 samedi a été confirmée dimanche par le parquet de Liège.

Cette interpellation suit une conférence de presse du parquet belge en début de soirée.


►►► À lire aussi: que s'est-il vraiment passé vendredi soir à Visé?


Les enquêteurs avaient indiqué être à la recherche d'un Néerlandais de 56 ans qui avait repris la route après avoir renversé un manifestant. Son camion avait été retrouvé vide samedi sur un parking près de Tilbourg.

Selon nos informations, le suspect avait déjà été repéré par les forces de l'ordre néerlandaise mais celles-ci attendaient qu'un mandat d'arrêt européen soit émis par la Justice belge pour l’appréhender. 


►►► À lire aussi: Les manifestations des gilets jaunes en Wallonie et à Bruxelles ont été marquées par les hommages à Roger.


Il sera à présent entendu par la Justice néerlandaise, aux Pays-Bas, qui lui demandera notamment s'il accepte d'être extradé vers la Belgique. S'il répond positivement, les Pays-Bas devront prendre une décision en ce sens dans les 10 jours. Dans le cas contraire, la justice néerlandaise a 60 jours pour se prononcer.

Une fois entre les mains de la justice belge, le chauffeur néerlandais pourrait être inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec la circonstance aggravante de délit de fuite. Pour des faits de ce type, la peine de prison est de 5 à 15 ans de prison. Le parquet précise toutefois qu'aucune décision à ce niveau ne sera prise avant l'audition du suspect.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK