Décès d'un enfant de 12 ans du coronavirus : "Avec toutes les infections virales, on peut avoir des exceptions"

La nouvelle a été annoncée ce mardi matin lors de la conférence de presse du centre de crise : une jeune fille de 12 ans est décédée en Belgique des suites d’une infection au coronavirus.

Pour le professeur Marc Hainaut, du service de pédiatrie du CHU Saint-Pierre, cet événement "dramatique" montre que le Covid-19 "n’est pas bénin".

Ce spécialiste souligne au micro de la RTBF que "l’ensemble des infections virales sont comme ça."

Il ajoute : "Avec toutes les infections virales, on peut avoir des exceptions. Même avec des infections virales qui sont d’allure banale en général, il peut y avoir des exceptions et des décès."

"Pas fréquent du tout"

Marc Hainaut prend l’exemple de la grippe qui peut se révéler fatale pour l’enfant, même si "ce n’est évidemment pas fréquent du tout".

"Avec le covid, on a des données de beaucoup de pays et on voit que les enfants sont nettement moins malades que les adultes. Ils sont moins souvent malades et quand ils le sont, la maladie est moins grave", tient cependant à souligner le médecin.

►►► À lire aussi : La saturation est-elle en vue ? Le point sur le coronavirus dans les hôpitaux belges

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK