Début de la grève chez bpost: les centres de tri gelés ce mercredi

Les employés du tri postal de Fleurus
Les employés du tri postal de Fleurus - © L. Arcangeli

La grève est "très bien suivie" chez bpost, selon les syndicats. Le mouvement a été déclenché hier soir dès 22h sur le site du centre de tri de Fleurus. Ce mouvement a entamé le second volet de l'action qui met le focus sur les centres de tri. Le mouvement se poursuivra par des grèves tournantes touchant tous les services jusqu'à lundi au moins selon les syndicats en front commun.  

Les revendications des syndicats, en front commun, sont multiples. Ils dénoncent le manque de personnel, la surcharge de travail, la crainte de pertes d'emploi avec l'externalisation de plusieurs services. Les syndicats attendent à présent un geste de la direction afin d'entamer des négociations "sérieuses".

"Nous sommes très satisfaits : le mouvement est suivi en moyenne à plus de 90%", indique Marc De Mulder, président du SLFP Poste. "Nous espérons que la direction va comprendre que nous sommes sérieux et entamera de véritables négociations car jusqu'à présent, il s'agissait plutôt d'un monologue", poursuit le syndicaliste, qui précise que la réunion tenue lundi entre dirigeants et syndicats a surtout servi à parcourir le cahier de revendications.

Les travailleurs protestent contre leurs conditions de travail : ils dénoncent des cadences infernales et un manque d'effectifs. Une grogne à la mesure du profond malaise qui règne au sein de l'entreprise : "C'est l'incertitude, ce sont énormément de questions qui viennent à l'esprit des gens par rapport à leur avenir. On prévoit une perte d'emploi de 2500 personnes. Dans toutes les entités de l'entreprise, il y a une pression sur l'absentéisme, sur la productivité, sur la rentabilité", explique Gregory Vandersmissen responsable CSC Transcom pour le Tri de Fleurus.

Chaque jours un service différent de Bpost sera en grève. Demain ce seront les transports, vendredi les facteurs, lundi ce devrait être aux guichets, dans l'administration et les centrales téléphoniques et enfin mardi dans le traitement des colis

Des piquets de grève bloquent les centres de tri de Bpost depuis hier 22 heures. Il s'agit d'un mouvement annoncé et confirmé ce lundi. La direction avait anticipé l'action et une partie du produit avait déjà quitté les centres de tri mardi après-midi. En ce qui concerne la distribution des journaux, qui dépend d'un circuit parallèle, elle sera pour sa part assurée.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK