De plus en plus de pères deviennent hommes au foyer

Il y a une quinzaine d’années, Pietro a choisi de passer en 4/5ème temps. Pour s’occuper des enfants et laisser son épouse évoluer dans sa carrière. "Je ne me suis même pas posé la question de savoir ‘Pourquoi moi je dois le faire et pourquoi pas elle ?’", raconte le père au foyer.

"C’était normal que papa aille trouver la maman du petit copain le matin à l’école pour organiser les agendas parce qu’il y avait un anniversaire, c’était dans l’ordre des choses. Tout comme le fait que maman soit déjà au travail au réveil des enfants".

Un choix naturel mais aussi salvateur pour son épouse, Anne-Catherine : "Je pense que la société a évolué" mais elle ajoute que la lutte pour l’égalité entre hommes et femmes "reste encore d’actualité car nous ne sommes pas considérés comme un couple classique, normal".

Pour cette maman, un couple ce n’est pas "obligatoirement papa qui travaille comme un acharné et maman qui reste à la maison, ça peut aussi être l’inverse".

Un plus pour les enfants et les compagnes

Le critère le plus récurrent dans ce genre de choix, c’est la profession de l’un ou de l’autre. Mais aussi, évidemment, l’éducation des enfants.

"Les enfants sont les premiers gagnants de cette situation mais aussi les femmes qui ont un véritable support à la maison et peuvent se concentrer sur leurs carrières", analyse Isabella Lenarduzzi qui a coordonné l’étude.

Même si la notion de "Chef de famille" a encore une connotation toute masculine, cette tendance aux papas poules et aux mamans qui font carrière pourrait être un signal d’évolution de l’égalité entre les sexes.

Maxime Paquay avec Grégoire Ryckmans

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK