De la fécule de pomme de terre pour améliorer l'adhérence sur le rail belge

Le gel est déposé aux points de freinage des trains
2 images
Le gel est déposé aux points de freinage des trains - © Copyright Infrabel

Pour limiter les retards liés aux conditions météorologiques hivernales, Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire a lancé son " plan hiver " depuis la mi-octobre. Des trains de nettoyage sont en circulation. Désormais, une nouvelle technique, déjà employée en région bruxelloise, débarque côté wallon. Elle est mise en service entre Forest-Est et Nivelles sur la ligne 124 et entre Ciney et Leuven en passant par Ottignies sur les lignes 161 et 139. Ensemble, ces deux trains parcourent 375 kilomètres par jour.

 

Un remède pour limiter les retards

L’objectif est de déposer sur les rails un gel composé de fécule de pomme de terre, de sable et de particules métalliques.  Grâce à une géolocalisation précise, le produit est largué juste avant et après les points d’arrêt pour améliorer l’adhérence des voitures lors des entrées en gare.  " Grâce notamment à ce dispositif, l’hiver dernier, le nombre de minutes de retard a été le plus bas ces 3 dernières années " explique Infrabel.  Deux autres trains spéciaux sillonnent de nuit aussi le Limbourg et le sud du pays. Leurs missions sont de racler les rails et de les dégager grâce à un jet à haute pression.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK