De l'extrême-droite à l'Islam: un ancien compagnon de Geert Wilders converti

Protestaions en Turquie, le 4 avril 2008, après la sortie du film néerlandais islamophobe 'Fitna'
2 images
Protestaions en Turquie, le 4 avril 2008, après la sortie du film néerlandais islamophobe 'Fitna' - © AFP/TOLGA BOZOGLU

"Je ne ménagerai pas mes efforts pour protéger les droits des musulmans dans tous les pays européens, ainsi que pour servir l'Islam et ses croyants partout dans le monde". Ces paroles, ce sont celles d’un fervent religieux, il y a quelques jours, lors de sa visite à Médine, la ville sainte de l’Islam. Ce qu’il y a d’étonnant, c’est que ce fidèle n’est autre qu’un ancien élu du parti d’extrême droite hollandais de l'islamophobe Geert Wilders (le PVV). C'est l'étonnante histoire que relate le site d'Al Arabiya.

Converti à l’Islam il y a un mois, l’ex-militant islamophobe était en visite à la Mosquée de Médine, où il souhaitait prier et demander "pardon" pour ses engagements précédents. Arnoud Van Doorn a été reçu par les officiels de la ville sainte, après s’être rendu à la Mecque, dimanche, rapporte le site d'Al Arabiya.

Et le nouveau converti a des projets pour servir sa nouvelle foi : il souhaite produire un film international sur la vie du prophète Mouhamad. Arnoud Van Doorn avait pris part à un projet radicalement différent, il y a quelques années : il avait participé à la production du film anti-islam "Fitna", qui avait été soutenu par le PVV, et suscité de nombreuses critiques sur son caractère violemment islamophobe.

"Je ferai de mon mieux pour réparer les dégâts que j'ai fait à l'Islam et son Prophète à travers le film ’Fitna’", a-t-il déclaré.

Arnoud Van Doorn a aussi expliqué qu’il n’avait auparavant fait aucun effort pour connaître la vie du prophète., et qu’il s’était laissé guider par de la désinformation.

W. F.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK