De Bruyne, Lukaku, Batshuayi rejoignent le mouvement #enough pour dénoncer le racisme

Angleterre: le monde du foot appelé à boycotter les réseaux sociaux pour dénoncer le racisme
Angleterre: le monde du foot appelé à boycotter les réseaux sociaux pour dénoncer le racisme - © Tous droits réservés

Le syndicat des joueurs de football professionnels d’Angleterre et du Pays de Galles (PFA) a appelé les joueurs à faire la grève des réseaux sociaux ce vendredi pour protester contre les insultes racistes à répétition. Une grève qui devrait durer 24h, jusqu’à demain matin 10h, heure belge.

Concrètement les joueurs, clubs, associations et supporters sont invités à poster sur leur profil Twitter ou Instagram le hashtag #enough, avec un message anti-raciste.

« Au cours des derniers mois, tant à l’échelle nationale qu’internationale, un certain nombre d’incidents racistes très médiatisés ont été commis contre des joueurs. Ce boycott est un signe d’unité de la part des joueurs et un appel aux réseaux sociaux et aux autorités du football pour qu’ils prennent des mesures plus fermes en réponse aux insultes racistes, tant sur le terrain qu’en dehors », a écrit la PFA dans un communiqué.

 

Comme de nombreux joueurs de la Premier League, Kevin de Bruyne et Romelu Lukaku ont rejoint le mouvement. L’un sur Twitter, l’autre sur Instagram. Romelu Lukaku a été lui-même victime à plusieurs reprises de basses insultes ou de chants racistes.

Plusieurs incidents racistes et antisémites ont récemment émaillé des rencontres de l’équipe d’Angleterre ou des matches de Premier League. Après des insultes dirigées contre des joueurs de l’équipe d’Angleterre lors d’un match qualificatif pour l’Euro 2020, Romelu Lukaku avait d’ailleurs estimé que les joueurs auraient même dû quitter le terrain. « Nous, joueurs, devons parler de ça. Pour que les gens haut placés fassent quelque chose. Cela devrait être réglé, car le football est un jeu multiculturel. J’espère que le problème du racisme ne sera pas oublié, même s’il faut du temps pour le régler ».

Sur les réseaux sociaux, les vedettes Ashley Young, Mohamed Salah, Danny Welbeck, Raheem Sterling, Michy Batshuayi, Pierre-Emerick Aubameyang ou encore Moussa Sissoko ont récemment été victimes d’insultes aussi. « Les joueurs sont conscients que ces incidents racistes sont le reflet de problèmes sociétaux. Ils savent à quel point le racisme peut être préjudiciable et veulent utiliser ces plates-formes pour inspirer des changements qui bénéficieront aux joueurs, au football et à la société dans son ensemble », a déclaré le syndicat PFA.

Voir cette publication sur Instagram

#Enough

Une publication partagée par Romelu Lukaku (@romelulukaku) le

Archives: Journal télévisé 29/12/2017

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK