Culotte gynécologique: pas du luxe pour les femmes

Vous pourrez bientôt ne plus enlever votre culotte chez le gynécologue
Vous pourrez bientôt ne plus enlever votre culotte chez le gynécologue - © Tous droits réservés

Qui ne s’est jamais sentie mal à l’aise lors de son rendez-vous chez le gynécologue ? Pour un frottis ou une auscultation, le fait de se retrouver à moitié nue et de montrer ce qui est peut-être le plus intime chez nous est un passage obligé.  Un passage qui peut bloquer les plus pudiques d’entre nous et pousser certaines à ne plus aller consulter. Mais cette décision peut être lourde de sens car on le sait, le dépistage du cancer du col de l’utérus est nécessaire.

Innovation sociale

C’est face à ce constat qu’une entrepreneuse française a décidé de lancer Imagyn, une culotte spéciale pour se sentir plus à l’aise lors de sa visite chez le gynéco.  Marie Rimbault-Joffard explique sa démarche au site 20minutes.fr : " Ce dessous adapté apportera du réconfort aux patientes en préservant leur intimité, donc elles seront plus détendues, et l’examen sera beaucoup moins douloureux pour elles ". Cette culotte, ouverte verticalement à l’entrejambe, permettra à la patiente de conserver une certaine intimité et n’empêchera pas le médecin de pratiquer des examens habituels (frottis, pose de stérilet, toucher vaginal…).

Violence gynécologique

Une invention nécessaire quand on sait que la non prise en compte de la gêne éprouvée par les femmes durant les examens gynécologiques a été considérée comme une violence gynécologique par plusieurs acteurs, notamment par le Haut Conseil français à l’égalité. Il faudra néanmoins attendre encore avant de pouvoir s’en procurer une, des prototypes sont en cours d’élaboration. L’entrepreneuse vise deux marchés : la clientèle privée mais aussi les professionnels de la santé. Des Imagyn en papier seront également développées pour que les praticiens les mettent à disposition de leurs patientes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK