Crèches: l'ONE clarifie sa position sur l'obligation vaccinale

Illustration - L'ONE clarifie sa position sur l'obligation vaccinale
Illustration - L'ONE clarifie sa position sur l'obligation vaccinale - © NARINDER NANU - AFP

Alors que la question de la vaccination obligatoire des enfants fréquentant un milieu d'accueil revient sur le devant de la scène, l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE) a tenu lundi à clarifier sa position et indique que c'est le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et non l'ONE, qui fixe l'obligation vaccinale dans les milieux d'accueil, a-t-on appris dans un communiqué de l'ONE.

L'obligation vaccinale dans les milieux d'accueil est fixée par le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles, et non par l'ONE, mais en revanche la liste des vaccins obligatoires pour les enfants de moins de trois ans fréquentant un milieu d'accueil est elle fixée par le Collège des Conseillers pédiatres de l'ONE.

Pour fixer cette liste, le Collège se base sur un calendrier vaccinal recommandé par le Conseil supérieur de la santé ainsi que par la Cellule PROVAC du ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, explique l'ONE.

"Ces vaccinations constituent une mesure de prévention collective, indispensable en des lieux où plusieurs enfants parfois très jeunes, susceptibles de transmettre ou de contracter une maladie, sont accueillis ensemble. La responsabilité du milieu d'accueil comme de celle l'ONE serait lourdement engagée si, par malheur, un enfant devait contacter l'une des maladies visées par ces vaccins, en développer des effets secondaires graves, voire même en décéder et s'il s'avérait que les mesures de protection recommandées n'avaient pas été correctement suivies."

Et l'Office de la Naissance et de l'Enfance de rappeler une décision du tribunal de première instance de Bruxelles qui, le 15 mars dernier, a rejeté la plainte d'un collectif de parents opposés à la vaccination.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK