Course-poursuite sur l'E42: la petite Mawda "était une enfant joyeuse"

Mawda, 2 ans, décédée ce jeudi matin.
2 images
Mawda, 2 ans, décédée ce jeudi matin. - © The Guardian

Mawda, fillette kurde de 2 ans, est décédée à cause d'une balle, probablement tirée par un policier, lors d'une course-poursuite qui s'est achevée à Maisières, près de Mons. En deuil, les parents de Mawda se sont confiés à nos confrères de Het Nieuwsblad

"Mawda était une enfant joyeuse, très active, elle était toujours en train de rire", témoigne la maman. Elle explique avoir quitté le camp de réfugiés de Grande Synthe, près de Dunkerque, mercredi soir. "Nous avons essayé de trouver en Belgique un camion avec lequel effectuer la traversée" vers l'Angleterre. Et ajoute: "J'avais peur, la police belge a mauvaise réputation. Tout le monde a peur de traverser la Belgique". 

Nous voulons d'abord la justice pour notre enfant

Selon la maman, toujours citée par Het Nieuwsblad, deux coups de feu ont été tirés par la police. "Quand nous roulions, il y a eu un premier coup de feu. Quand la camionnette s'est arrêtée et que les gens ont commencé à sortir, un agent de police a tiré une seconde fois. Mawda, qui était dans mes bras, n'a eu aucune chance", explique la maman. Cette version, précise Het Nieuwsblad, n'a cependant pas pu être confirmée au journal. 

Les parents de Mawda, et leur fils de trois ans, sont actuellement hébergés par le CPAS de Mons. L'enterrement de la petite Mawda pourrait avoir lieu mercredi prochain, au cimetière de Jolimont. Mais ses parents ne sont pas prêts, rapporte également Het Nieuwsblad. "Nous voulons d'abord la justice pour notre enfant", dit la maman de Mawda.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK