Coupe du monde: pourquoi les Diables rouges jouent-ils tantôt en rouge, tantôt en jaune?

Pourquoi les Diables rouges jouent-ils tantôt en rouge, tantôt en jaune?
3 images
Pourquoi les Diables rouges jouent-ils tantôt en rouge, tantôt en jaune? - © Belga

Les Diables rouges remontent sur la pelouse ce lundi pour affronter le Japon à Rostov-sur-le-Don en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Les hommes de Roberto Martinez joueront-ils en rouge, comme lors du match contre l'Angleterre ? Ou en jaune, comme ce fut le cas lors de la rencontre avec la Tunisie ? Qui décide de ce genre de choses ? Les passionnés de football trouveront sans doute ça logique... mais pour les autres qui s'intéressent au ballon rond tous les quatre ans (ou, dans le meilleur des cas, tous les deux ans s'ils suivent aussi l'Euro), c'est moins évident.

Dans un article publié le 30 juin dernier sur son site internet, le journal Le Monde explique que les tenues des joueurs suivent des règles très précises. Et c'est bien sûr la FIFA qui décide dans ce domaine. 

"Chaque équipe doit informer la FIFA de la couleur de ses deux tenues (maillot, short et chaussettes), officielle et de réserve, l’une devant être plutôt sombre, l’autre plutôt claire", peut-on lire à la page 36 de ce règlement.

Et pour les gardiens de but ? Ce sera trois couleurs différentes. "Ces trois tenues de gardiens doivent être clairement différentes et contraster les unes des autres, de même qu’elles doivent être clairement différentes et contraster avec les tenues officielle et de réserve de l’équipe", ajoute la FIFA.

Les Diables ont aussi un maillot à dominante noire, qui est réservé aux entraînements lors de cette Coupe du monde.

Une dernière subtilité, au cas où une équipe n'aurait plus de gardien disponible sous la main : "Chaque équipe devra fournir un set de maillots de gardien de but ne comportant ni nom, ni numéro. Ces maillots ne seront utilisés que dans le cas particulier où un joueur de champ doit occuper le poste de gardien pendant un match."

Le cas s'est produit pour les Diables lors de l'Euro 2000. Cette année-là, Eric Deflandre quitte sa place de défenseur pour devenir gardien contre la Turquie. Le gardien en titre, Filip De Wilde, avait été exclu pour une faute... et tous les remplacements avaient déjà été effectués en cours de match.

Reste à savoir quelle est l'équipe "domicile" et qui joue le rôle de "visiteur". Vu que toutes les équipes de la Coupe du monde, par définition, ne sont pas vraiment chez elles. Pour déterminer le rôle de chacun, il faut regarder le programme des matchs. "C’est l’équipe A, la première nommée dans l’intitulé du match, qui est considérée comme à domicile", rappelle Le Monde. Au premier tour, la Belgique était l'équipe domicile contre le Panama et contre la Tunisie. Pas contre l'Angleterre.

Equipe A ou équipe B ?

À partir de là, c'est la FIFA encore et toujours qui tranche. Comme l'explique le règlement de la compétition : "Si les couleurs des deux équipes et celle des officiels de match risquent d’être confondues, l’équipe A telle qu’ainsi définie par le calendrier officiel des matches sera en principe autorisée à porter sa tenue officielle tandis que l’équipe B portera sa tenue de réserve ou, si nécessaire, les deux équipes combineront leur tenue officielle et leur tenue de réserve". Tout est dans le "en principe". Car les Diables étaient en rouge contre le Panama et l'Angleterre, mais en jaune contre la Tunisie.

Rassurez-vous, les Diables joueront toujours en rouge au moins une fois en phase de poules. Là aussi c'est dans le règlement. "La FIFA fera en sorte que chaque équipe porte ses couleurs officielles au moins une fois dans la phase de groupes."

Les goûts et les couleurs

Question subsidiaire : les couleurs du drapeau national se retrouvent-elles toujours sur le maillot ? C'est vrai pour les Français qui jouent souvent en bleu-blanc-rouge, ou pour les Brésiliens en vert-jaune-bleu... Mais pas pour les Allemands qui sont souvent en blanc ou en vert comme le jour de la défaite 2-0 contre la Corée du Sud.  "L’Allemagne (...) a un rapport complexe avec les couleurs de son drapeau", raconte Le Monde. C'est pourquoi ils jouent souvent "en blanc et noir, qui sont les couleurs de la première équipe, du temps de l’Empire germanique".

Chez nous, les Diables ont quoi qu'il arrive du noir, du jaune ou du rouge. Avec parfois une polémique à la clé, comme le rapportait la DH en mars dernier. Le maillot jaune de l'équipe nationale avait été jugé trop flamand par certains. Une critique bien vite balayée par l'Union belge. Stefan Van Loock, l’attaché de presse des Diables, n'y voyait aucune polémique possible. "Notre premier maillot est rouge, notre tenue d’entraînement est noire et notre second maillot est jaune. C’était une idée de notre équipementier Adidas de réunir les couleurs du drapeau belge dans les trois tenues officielles de notre équipe nationale", avait-il alors déclaré à la DH. Et de rappeler que le drapeau wallon a lui aussi une dominante jaune.

>>> À lire aussi : l'astuce "couture" des supporters allemands après leur défaite au Mondial

Le résumé du match Belgique - Panama

Le résumé du match Belgique - Tunisie

Le résumé du match Angleterre-Belgique

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK