Coup de filet contre la mafia calabraise: 14 personnes arrêtées en Belgique

Des perquisitions en Allemagne
Des perquisitions en Allemagne - © Christoph Reichwein - BELGAIMAGE

Quelque 90 personnes appartenant à la 'Ndrangheta, la mafia calabraise, ont été arrêtées mercredi matin lors d'un vaste coup de filet international dans plusieurs pays d'Europe et d'Amérique latine, annonce la police italienne. Les forces de l'ordre ont mis la main sur deux millions d'euros, 140 pilules d'ecstasy et 3000 à 4000 kg de cocaïne, a précisé mercredi Fred Westerbeke, du ministère public néerlandais.

Les personnes arrêtées sont soupçonnées "de graves délits parmi lesquels association de malfaiteurs en vue d'un trafic international de stupéfiants, association mafieuse ou recyclage", précise la police italienne dans un communiqué.

Considérées comme des membres importants de la criminalité organisée calabraise, et ses ramifications en Europe et en Amérique latine, elles opéraient principalement dans la région de Reggio de Calabre (sud de l'Italie), selon la police.

L'opération a été coordonnée par la Direction nationale antimafia et antiterrorisme italienne avec le concours des forces de police et de justice allemande, belge et néerlandaise.

Selon Kris Vandepaer, le directeur de la police judiciaire fédérale du Limbourg, 14 arrestations ont eu lieu en Belgique. 

Des perquisitions mobilisant une centaine d'agents ont notamment eu lieu à Maasmechelen, Genk, Lanaken et Wommelgem.

Selon Pieter Strauven, substitut du procureur du Roi du Limbourg, la mafia italienne est active en Belgique essentiellement dans la partie orientale du Limbourg. Le passé minier de la région a en effet attiré une forte communauté italienne.

La zone est en outre située à la frontière des Pays-Bas et de l'Allemagne, ce qui permet de monter facilement des trafics transfrontaliers. Le port d'Anvers est également assez proche.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK