Couches lavables: comment gérer au quotidien ?

Une tonne pour chaque enfant. C'est le chiffre impressionnant des couches jetables utilisées par les ménages. Face à ce constat, il y a quelques jours, le Vanuatu, Archipel du pacifique sud, a décidé d'interdire les couches jetables. Et chez nous, de plus en plus de parents utilisent des couches lavables pour deux raisons principales: l'écologie ...et le portefeuille !

Moins de déchets 

Pour Coraline et Sébastien, c'était une évidence. Ce couple de Marchin a donné vie à leur petite Oona, 5 mois. Il était hors de question qu'ils utilisent des couches jetables. " Déjà, ça génère plein de déchets. Et puis il y a plein de produits toxiques dedans qui donnent des rougeurs à la petite. Et puis il faut l'avouer: c'est pas très joli et un peu triste. Avec les couches lavables, je ne génère pas de déchets, la peau de ma fille est seulement en contact avec du tissu, et les motifs sont très mignons !", explique Coraline Chapelle, adepte du concept. 

La crainte principale qui entoure les couches lavables, c'est le nettoyage. "Franchement, il faut prendre du temps pour faire ça, et puis les crèches refusent souvent de s'en occuper... Sans compter que durant les premiers mois, les selles sont très liquides", explique un père de famille dans un magasin bio namurois. "Je sais qu'il y a beaucoup de critiques, admet Sébastien, le mari de Coraline. Mais c'est la machine qui nettoie, pas vous ! Tout ce qu'il vous reste à faire c'est sécher les couches. Cela ne représente honnêtement pas beaucoup de travail supplémentaire. On a grosso modo deux machines en plus chaque semaine."

Et moins de budget

A première vue, les couches lavables peuvent sembler onéreuses. Comptez une bonne vingtaine d'euros pour une couche neuve. "Mais je les achète d'occasion, cela revient déjà moitié moins cher, confie Coraline. En plus, une fois que vous les avez, vous les avez! Vous pouvez les réutiliser pour votre deuxième enfant, ou les revendre quand vous n'en avez plus besoin." D'après l'ASBL Ecoconso, " Pour acquérir des langes neufs qui dureront dans le temps, il faut compter entre 300 et 700 €. À cela s’ajoute le coût des feuillets de protection et des lessives. Selon différentes sources, le budget total pour des langes lavables oscille entre 490 et 1000 €. On économise entre 400 et 650 € par rapport aux jetables."

Petite information pratique: certaines communes, comme celle de Namur, proposent des primes pour encourager l'achat de couches lavables. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK