Costa Rica: le réchauffement du climat menace les crocodiles

RTBF
RTBF - © RTBF

Le réchauffement climatique provoque la naissance d'un plus grand nombre de crocodiles mâles que de femelles dans les fleuves du Costa Rica, ce qui pourrait mettre en péril la survie de l'espèce dans une vingtaine d'années.

C'est ce qui ressort d'une étude scientifique diffusée dimanche par la presse locale.

"L'hypothèse est que la naissance d'un plus grand nombre de mâles est liée à la température toujours plus élevée en raison du changement climatique et de l'action directe du soleil", écrit le quotidien La Nacion, qui publie une partie de cette étude réalisée par le biologiste costaricien Juan Rafael Bolaños.

"Chez les crocodiles, la température enregistrée dans le nid détermine le sexe de la couvée. Quand la température d'incubation est d'environ 28 degrés Celsius naissent des femelles, vers 32 degrés ce sont des mâles", souligne le quotidien.

L'étude a été réalisée à partir des populations de crocodiles d'une douzaine de fleuves, tous situés dans la zone Pacifique nord du Costa Rica.

"Sur 74 crocodiles capturés, puis remis en liberté, Bolaños a noté un rapport de cinq mâles pour une femelle dans cette zone, alors que dans des conditions normales il devrait être de trois femelles pour un mâle", poursuit La Nacion.

Selon le quotidien, "s'il se confirme que les populations de crocodiles américains (Crocodylus acutus) dans le pays se masculinisent, l'espèce tendra à disparaître dans un délai de vingt ans".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK