Coronavirus : une publication dans The Lancet confirme l’efficacité du vaccin d’AstraZeneca

Pour la première fois, un essai clinique de phase 3 fait l’objet d’une vraie publication scientifique. Ce mardi, la revue The Lancet publie un article qui confirme que le vaccin de la firme britannique AstraZeneca, développé en collaboration avec l’université d’Oxford, serait efficace pour prévenir les cas graves de covid-19. "C’est un grand jour pour la Grande-Bretagne", a notamment déclaré Sarah Gilbert, professeure de vaccinologie à Oxford, lors d’une conférence de presse virtuelle. Jusqu’ici, tous les groupes pharmaceutiques n’avaient communiqué leurs résultats que par communiqué de presse.

"Les résultats d’une analyse préliminaire de la phase III du programme de l’université d’Oxford à propos d’AZD1222 (nom du vaccin, ndlr) évaluée par les pairs ont démontré que le vaccin était sûr et efficace pour prévenir le covid-19 symptomatique, et qu’il protège du risque d’infection sévère et d’hospitalisation", peut-on lire dans le communiqué.

Les résultats précédents montraient que le vaccin était efficace en moyenne à 70% après quatorze jours pour les patients qui avaient reçu deux doses. L’article du Lancet confirme que le vaccin de type assez classique, qu’on appelle à vecteur viral, est bien toléré et sûr. Les résultats sont ceux déjà annoncés : 62% d’efficacité lorsque 2 doses complètes ont été données successivement, et 90% lorsqu’on a commencé par une demi-dose.


►►► À lire aussi : Coronavirus : le géant indien SII demande l’autorisation de fabriquer le vaccin AstraZeneca/Oxford


L’étude a été faite sur 20.000 participants, au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud. Il n’y a eu aucune hospitalisation ou cas sévère de covid-19 après trois semaines, note le communiqué. Seuls 10 participants ont été hospitalisés, dont deux pour des cas sévères, et un qui est décédé.

"Ce nouveau vaccin a un bon niveau de sûreté et d’efficacité contre le coronavirus, a affirmé le professeur Andrew Pollard, directeur du groupe de vaccination d’Oxford. Nous sommes immensément reconnaissants à nos volontaires pour leur travail durant les huit derniers mois pour parvenir à cette étape-clé."

De son côté, le PDG d’AstraZeneca, Pascal Soriot annonce que ces résultats seront soumis "aux autorités de régulation autour du monde pour leur approbation. Nos chaînes de production sont opérationnelles, prêtes à rapidement commencer à distribuer des centaines de millions de doses gratuitement."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK