Coronavirus : un médecin anversois suspendu pour la délivrance de certificats d'exemption du port du masque

Le praticien avait affirmé que la pandémie était un complot.
Le praticien avait affirmé que la pandémie était un complot. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La Commission médicale provinciale d'Anvers a suspendu, en décembre, un médecin soupçonné d'avoir délivré des certificats d'exemption du port du masque à la simple demande de patients. Entendu par l'Ordre des médecins, le praticien avait affirmé que la pandémie était un complot, que les tests PCR n'étaient pas efficaces et que les personnes asymptomatiques n'étaient pas contaminées.

Les journaux du groupe Mediahuis ont relayé la décision de la Commission médicale provinciale mercredi dans le cadre d'une requête en annulation introduite par le médecin au Conseil d'Etat. L'organe n'a pas suivi le requérant. Dans son argumentaire, la Commission médicale provinciale soulignait que le médecin n'agissait pas en conformité avec l'état actuel des connaissances scientifiques et représentait à ce titre un danger pour la santé publique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK